Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Grime, Martin Rapport 08/07 FR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Grime, Martin Rapport 08/07 FR   Mar 28 Avr - 9:19

Traduction: Merci à John

"Rapport de Martin Grime

F.B.I. Conseiller Spécialiste du Programme d'Expertise légale Canine.
27 Church Road
.....

Août 2007

RAPPORT DE RECHERCHE CANINE OPERATIONNELLE

PROFIL PERSONNEL

Je suis un officier "retraité" de la police, officiellement Instructeur Supérieur de la Police du South Yorkshire pour l'établissement de formation canine.

J'ai 35 ans d'expérience dans la formation des chiens, au service de la police et dans le secteur public.

Je suis spécialisé dans le développement et la formation de chiens de recherche spécialisés, notamment des stupéfiants, des explosifs, de l'argent, des restes humains, le sang et le sperme.

Je suis le Conseiller spécial du département américain de la Justice, le Federal Bureau of Investigation, en relation avec leur Programme d'expertise légale canine.

Je suis un U.K.A.C.P.O. (Association des officiers supérieurs de police en Angleterre et au Pays de Galles) instructeur accrédité pour l'entraînement de chiens policiers. Je suis expert en matière de recherche canine scientifique et de recherche pour la NPIA (National Policing Improvement Agency), experts-conseillers en base de données.

Je conseille les organismes en charge de faire respecter la loi en droit national et international sur pour le
déploiement opérationnel des chiens policiers dans le cadre d'enquêtes criminelles.

Je développe des méthodes de détection d' éléments de preuves légales découvertes au moyen de chiens et je facilite la formation.

Je suis régulièrement opérationnel dans des cas d'homicide dans mon domaine d'activités et je forme une
"équipe de recherche criminelle de chiens spécialisés», y compris des équipes de ciens S.A.M issus de Dyfed de Powys et des États-Unis.

J'ai formé et rendus opérationnels deux chiens spécialisés de recherche: 'Eddie' est un Springer Spaniel anglais de 7 ans chien qui est formé pour la recherche avancée de victimes (EVRD).

"Keela 'est une Springer Spaniel anglaise de 3 ans b **** qui est entraînée à la recherche de sang humain (CSI).

OPÉRATION DE DÉPLOIEMENT CANIN 1-8 août 2007

Sur instruction du Directeur la PJ, la police portugaise a conservé tous les enregistrements concernant le déploiement des chiens de recherche.
Tous les recherches des chiens ont été enregistrées par vidéo.

Les recherches ont été menées:


- Cinq appartements dans un complexe à Praia da Luz.
- à la propriété de Pria da Luz de M. Murat.
- Villa des McCann à Pria da Luz (occupation actuelle).
- Vêtements provenant de la résidence des McCann.
- Plage Ouest de Pria da Luz.
- Plage Est de Pria da Luz.
- 10 véhicules contrôlés à Portimão.

RECHERCHES CANINES A CINQ APPARTEMENTS A PRIA da LUZ.

Tous les cinq appartements ont été fouillés à l'aide du EVRD. Les seules indications d'alerte ont eu lieu à l'appartement 5a, la scène du crime relatée.

Le EVRD alerte à:
- La chambre arrière de l'appartement, dans le coin juste à droite de la porte.
- Salle de séjour, derrière un canapé.
- Véranda à l'extérieur de la chambre des parents.
- La partie du jardin située juste sous la véranda.

Mon observation du comportement du chien dans ce cas a été que le comportement du chien a changé dès l'ouverture de la porte de l'appartement.
Il reste normalement en position assise et jusqu'à ce qu'il soit lâché et en charge pour chercher.
À cette occasion, il a rompu sa position et est entré dans l'appartement avec un intérêt supérieur à la moyenne. Son comportement était tel que j'ai pensé qu'il avait perçu "une odeur" et je lui ai permis de chercher librement sans le diriger afin de lui permettre d'identifier la source de son intérêt. Il l'a fait en alertant dans la chambre arrière.

Je l'ai libéré de là et et l'ai chargé de continuer à chercher. Il l'a fait
en alertant dans une zone située à l'arrière du canapé dans le salon.

Le comportement du chien pour ces alertes m'ont conduit aux avis suivants:

La première alerte est donnée avec la tête du chien relevée sans identifier une zone particulière. C'est l'alerte qu'il donne quand il n'y a pas de preuve tangible à localiser, seulement un reste d'odeur.


La deuxième alerte a été celle où une zone précise a été évidente. Le chien CSI a donc été déployé qui a donné des indications d'alerte à des endroits spécifiques sur le carrelage derrière le divan et sur le rideau dans la partie en contact avec le plancher derrière le canapé. Cela semblerait indiquer la probabilité de la présence de sang humain.

Les officiers de médecine légale d'assistance ont alors été déployés pour récupérer des éléments pour analyses en laboratoire.

Il n'y avait pas d'indications d'alerte en provenance des autres propriétés. J'ai cependant vu le chien de rchercher dans la poubelle de la cuisine. Celle-ci contenanit des morceaux de viande y compris de la viande de porc et n'ont pas eu pour résultat une réaction de fausse alerte.

RECHERCHE CANINE DE LA PROPRIETE DE M. MURAT.

La propriété a fait l'objet d'une recherche pour des restes humains ou des articles tachés de sang. L'extérieur de la propriété a été débroussaillée et ensuite, le sol après être scruté et fouillé par le chien EVRD. L'intérieur de la propriété a ensuite été recherchée par le chien. Il n'y a pas eu d'indications d'alerte et aucun reste humain n'a été localisé.

RECHERCHE CANINE DE LA VILLA MCCANN, OCCUPATION ACTUELLE.

L'intérieur de la villa, le jardin, et tous les objets présents ont été recherchés par l'EVRD.
La seule indication d'alerte a été donnée lorsque le chien a localisé un jouet en peluche rose dans le salon de la villa. La chienne CSI n'a pas alerté lorsque le jouet a été présenté séparément.

À mon avis, il est possible que l'EVRD ait signalé une odeur de cadavre par
contamination. Aucune preuve ou indice fiable ne peut être tiré à partir de cette alerte, sauf si ce peut être confirmé par des preuves les corroborant.

BOITES DE VÊTEMENTS APPARTENANT AUX MCCANN, PROVENANT DE LEUR RÉSIDENCE.

Dans un lieu approprié, de nombreuses boîtes de vêtements provenant de la
résidence actuelle des McCann ont été présentés en utilisant à la fois le chien EVRD et la chienne CSI. Le lieu a été présenté aux deux deux chiens avant de leur présenter les vêtements de la propriété.
Aucun n'a donné de signe d'alerte.
La présentation a alors eu lieu à tour de rôle avec le contenu de chaque boîte placé autour de la salle. L'expérience a été enregistrée par vidéo et des notes écrites ont été prises par les officiers de la PJ.

La seule indication d'alerte a été par l'EVRD sur les vêtements de l'une des boîtes. Je ne suis pas en possession des détails étant donné que ceux-ci ont été enregistrés par les officiers de la PJ présents.

À mon avis, il est possible que l'EVRD a émis une alerte pour «une odeur de cadavre« issu de contamination. Aucune preuve ou indice fiable ne peut être tiré à partir de cette alerte, sauf si ce peut être confirmé par des preuves les corroborant.

PLAGE OUEST

La partie de la plage située au-dessus de la limite de l'eau a été fouillée. Cela s'étend des blocs de rochers et des falaises, aussi loin que le chien pouvait négocier la pente.
Il n'y avait pas d'indications d'alerte.

PLAGE EST

La partie de la plage située au-dessus de la limite de l'eau a été fouillée. Cela s'étend des blocs de rochers et des falaises, aussi loin que le chien pouvait négocier la pente.
Il n'y avait pas d'indications d'alerte.

RECHERCHES CANINES DES VÉHICULES.

Dix véhicules ont été présentés dans un parking souterrain de plusieurs étages à Portimao. Les véhicules, dont je ne connais pas le détails des propriétaires, ont été parqués espacés chacun de 6 à 10 mètres. La mise en place des véhicules et l'enregistrement vidéo ont été pris en charge
par la PJ.
L' EVRD a ensuite été chargé de recherche le lieu. Lorsqu'il est passé près d'un véhicule que je sais maintenant avoir été louée et avoir été en possession de la famille McCann,le comportement du chien a changé. Cela a alors produit un signal d'alerte à la partie inférieure de la porte du conducteur où le chien a mordu et aboyé. J'interprète ce comportement comme le chien indiquant une odeur émanant de l'intérieur du véhicule par le joint de la portière.

Ce véhicule a ensuite été soumis à un examen scientifique complet par la PJ, et aucun reste humain n'a été trouvé. La chienne CSI a ensuite été chargée d'examiner le véhicule. Un signal d'alerte a été émis de l'arrière du siège dans le coffre, côté conducteur. des échantillons médico-légaux ont été prélevés par la PJ et transmis à un laboratoire médico-légal au Royaume-Uni.

À mon avis, il est possible que l'EVRD alerte d'une "odeur de cadavre"
issu de contamination ou une odeur de sang humain. Aucune preuve ou indice fiable ne peut être tiré à partir de cette alerte, sauf si ce peut être confirmé par des preuves les corroborant.
éléments de preuve. Les autres véhicules ont été examinés par l'EVRD sans manifester d'intérêt. Par conséquent, la chienne CSI n'a pas été utilisée.

RÉSUMÉ

Les tâches de cette opération n'ont été menées que selon mes normes standards de procédures.
Les chiens sont déployés comme des assistants à la recherche d'éléments de preuve et pour localiser les restes ou le sang humains.

Les chiens n'ont alerté qu'à la propriété liés à la famille McCann. Les indications d'alerte du chien DOIT être corroborées pour établir leurs découvertes en tant qu'éléments de preuve.

Par conséquent, dans ce cas particulier, étant donné qu'aucun reste humain n'a été retrouvé, les seules indications d'alerte qui pourraient être corroborées par des laboratoires d'analyse médico-légale sont celles que la chienne CSI (Keela) a indiquées.

Mon avis professionnel en ce qui concerne les indications d'alerte de l'EVRD (Eddie) est qu'il suggère une "odeur de cadavre" issu de contamination. Cela ne suggère toutefois pas un mobile ou une suspicion étant donné qu'une contamination croisée pourrait résulter d'un certain nombre de scénarios donnés et, en tout cas, aucune preuve ou indice fiable ne peut être tiré à partir de cette alerte, sauf si ce peut être confirmé par des preuves les corroborant."
Revenir en haut Aller en bas
 
Grime, Martin Rapport 08/07 FR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buffet communion de Martin
» La foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50).
» Saint-Martin-du-Manoir - X Bénard & Bénard
» rapport methodologie
» Islam en prison: le rapport qui pointe les discriminations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: MADELEINE :: Documents en français-
Sauter vers: