Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Faits divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 8:53

Joggeuse enlevée - Le meurtrier présumé a agi “sous le coup d’une pulsion”

Guilhem Battut, le mercredi 30 septembre 2009 à 23:34

lu 3329 fois · donnez votre avis

Cliquez pour agrandir

Marie Christine Hodeau / Photo AFP
L’enquête sur l’enlèvement, lundi, d’une joggeuse de 42 ans dans la forêt de Fontainebleau a connu un développement crucial mercredi après que Manuel R., 47 ans, le principal suspect, a avoué avoir tué Marie-Christine Hodeau. Le corps de cette dernière a été retrouvé à proximité de Boissy-aux-Cailles, en Seine-et-Marne.
« Il a fini par dire ce que tout le monde attendait. » Mercredi, devant un parterre de journalistes agglutiné sur les marches du palais de justice d’Evry, où Manuel R. a été déferré devant le parquet quelques heures plus tôt, Me Laurent Caruso a révélé que son client avait reconnu « avoir enlevé » Marie Christine Hodeau lundi, alors qu’elle faisait son jogging dans un bois proche de chez elle, à Milly-la-Forêt, dans l’Essonne. Interrogé sur la question de savoir s’il l’avait tuée, il a répondu « oui », ajoutant que l’homme était resté « assez flou » sur les moyens employés. Toutefois, selon des sources proches de l’enquête, le suspect aurait reconnu, et ce lors de son premier interrogatoire auprès du magistrat instructeur, avoir étranglé Marie-Christine. « Il n’a toujours pas donné d’explication, il ne comprend pas lui-même ce qui l’a poussé à faire cela (…). Il n’y a aucune explication logique à son geste », a poursuivi l’avocat. Et d’ajouter : « On n’a pas parlé d’agression sexuelle. Mon client a rencontré la victime par un total hasard. On est en face de quelqu’un qui a visiblement (…) été sous le coup d’une pulsion. » Il semble également que le suspect aurait « dit au magistrat instructeur où se trouvait le corps », a assuré une source judiciaire. Des vérifications étaient en cours mercredi soir.


Appel au secours

Un peu plus tôt dans la journée, des prélèvements effectués sur la main gauche de Manuel R., 47 ans, déjà condamné pour viol, avaient permis de retrouver l’ADN de la quadragénaire, vraisemblablement issus de résidus de peau. Les enquêteurs savent également que lundi, à 9 h 10, Marie-Christine Hodeau a été enfermée de force dans le coffre d’une Peugeot 106 grise immatriculée à Paris depuis lequel elle a donné l’alerte en composant police secours avec son mobile. Son appel a duré 2 minutes 17 secondes avant d’être soudain interrompu. « En écoutant la bande, il semble à cet instant que le conducteur ait arrêté le moteur puis ouvert le coffre avant que le silence se fasse… », décryptait mardi le procureur adjoint d’Evry, Michel Lernoult.

Auparavant, vers 8 h 30, un témoin qui connaissait le suspect l’avait aperçu au volant de la voiture dont le signalement avait été donné par la joggeuse, dans une rue devant un magasin Intermarché d’Oncy-sur-Ecole, dans l’Essonne, commune voisine de Milly-la-Forêt. Les caméras de vidéosurveillance avaient également permis de confirmer la présence de la Peugeot 106.

Vers 10 h 45, le véhicule avait finalement été localisé par un hélicoptère de la gendarmerie dans la cour d’une propriété d’Echilleuses, dans le Loiret, propriété dont le suspect est le gardien. Le véhicule était vide, le moteur encore chaud. Manuel R. ne se trouvait pas à la résidence. Il s’y est rendu après avoir été contacté par sa femme. Les gendarmes l’attendaient pour l’interpeller. Son épouse, également appréhendée, a été libérée mardi après-midi.

Mercredi soir, Manuel R. a été mis en examen pour « enlèvement et séquestration ». Si l’homicide est confirmé, il appartiendrait au procureur de prendre un réquisitoire supplétif pour qu’il soit poursuivi pour meurtre.

http://www.francesoir.fr/faits-divers/2009/09/30/disparition-joggeuse.html
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 9:23

Toutes mes pensées pour la famille et les proches de Marie-Christine et pour la première jeune victime.

http://media.rtl.fr/online/sound/2009/0930/5928698065_Cet-homme-est-un-recidiviste-codamne-a-11-ans-de-prison-en-2002-et-libere-en-2008.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 10:54

trop facile de dire sur le coup d'une pulsion!

pensée à sa famille aussi, que de peine pour eux!
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 11:41

Il n'a pas été accusé de meurtre pour l'instant, ils attendent les résultats de l'autopsie.

Chapeau aux flics qui l'ont prise au sérieux et ont réagi tout de suite.

Je me demande combien de personnes dans une situation semblable auraient eu la présence d'esprit de mémoriser le numéro d'immatriculation. Un réflexe qui peut sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 17:42

Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 1 Oct - 17:45

Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 2 Oct - 8:10

L'affaire Caroline Marcel, assassinée pendant son jogging, relancée
le 02.10.2009 04h00


Les policiers qui enquêtent sur le meurtre de Caroline Marcel, une femme de 45 ans tuée en juin 2008 alors qu'elle faisait son jogging, s'intéressent au meurtrier présumé de Marie-Christine Hodeau, ont-ils indiqué hier. « Ces deux affaires sont à rapprocher. Nous y travaillons », a déclaré un des enquêteurs de la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) d'Orléans. Pour le policier, « ce qui frappe le plus, c'est bien évidemment la proximité. Il nous faut voir ça de près. On travaille sur cette affaire ». Le corps de Caroline Marcel, 45 ans, partie faire son jogging, avait été découvert, le 23 juin 2008, dans une rivière à Olivet (Loiret). « La femme est morte la veille par strangulation et étouffement avant d'être placée dans l'eau », avait indiqué à l'époque la procureure de la République d'Orléans, Isabelle Toulemonde. La victime aurait opposé une résistance, toujours de même source. Frappée violemment à la tête, la joggeuse serait tombée et l'agresseur, plaqué sur elle, l'a étranglé. Des prélèvements ADN avaient été effectués mais les résultats sont inexploitables, selon les enquêteurs. Le corps est resté une nuit dans l'eau. Il n'y avait pas d'empreintes, non plus, la pluie ayant tout effacé. Des enfants qui faisaient un pique-nique avaient découvert le corps de la victime, qui avait l'habitude de faire son jogging après dîner sur les bords de la rivière à Olivet, où elle habitait en compagnie de sa fille, âgée d'une dizaine d'année. Une enquête avait été ouverte et confiée à la DIPJ d'Orléans. Six personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire puis relâchées.

http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/2039137,192/L-affaire-Caroline-Marcel-assassinee-pendant-son-jogging-relancee.html
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 2 Oct - 8:12

L'assassin présumé de Marie-Christine Hodeau remis deux fois en liberté
Christophe Cornevin
01/10/2009 | Mise à jour : 23:46 | Ajouter à ma sélection

Un diagnostic médical contestable et un semblant de valse-hésitation judiciaire ont émaillé le dossier de Manuel Ribeiro Da Cruz, criminel récidiviste mis en examen et écroué pour l'assassinat de Marie-Christine Hodeau, kidnappée lundi dernier alors qu'elle faisait son jogging dans un bois près de Milly-la-Forêt (Essonne). Âgé aujourd'hui de 47 ans, marié et père de quatre enfants dont l'un est engagé dans les forces françaises en Afghanistan, il avait été condamné le 18 juin 2002 à onze années de réclusion criminelle pour l'enlèvement, la séquestration et le viol le 1er octobre 2000 d'une fillette de 13 ans qui était sa voisine à Échilleuses, village de 300 habitants du Loiret. Déjà à l'époque, il avait fait usage d'un couteau et fait monter de force sa victime dans sa voiture avant d'abuser d'elle. Le collège de trois médecins qui ont examiné Manuel Ribeiro Da Cruz, jusque-là inconnu de la justice, ne remarque «aucune anomalie mentale ou psychique de dimension psychiatrique aliénante». En revanche, les experts avaient noté une «dépendance à l'alcool» entraînant un «penchant sexuel agressif inapproprié».

En d'autres termes, sa criminelle perversion ne serait consécutive qu'à l'abus de la bouteille... «Si la psychiatrie était une science exacte, cet homme serait évidemment resté derrière les barreaux», concédait jeudi un magistrat, précisant que «Manuel n'avait pas bu le moindre verre avant d'agresser mortellement Marie-Christine Hodeau». C'est donc sous les traits d'un repenti de la bouteille, bon père de famille disposant de garanties de représentation que Manuel formule une première demande de libération conditionnelle, rejetée le 30 septembre 2005 par le tribunal d'application des peines de Melun.

Alcooliques anonymes
Mais, le 5 janvier 2006, la cour d'appel de Paris fait droit au pourvoi en appel du violeur : ce dernier est relâché une première fois à condition qu'il se soumette à des obligations de soins chez un alcoologue, qu'il ait un emploi et, surtout, qu'il ne rentre pas en contact avec sa victime ou ne fréquente le village d'Échilleuses. Sa liberté de mouvement est de courte durée. Cinq mois après, le juge d'application des peines lui retire le bénéfice de sa conditionnelle considérant qu'il ne travaille plus et qu'il a quitté son domicile de Paris pour s'installer à moins de vingt kilomètres du domicile de son ex-victime.

Persévérant, le violeur reformule une nouvelle demande, acceptée en février avec un effet à compter du 5 mars 2007. À partir de cette date et jusqu'à la fin de sa peine le 21 novembre dernier, Manuel Ribeiro Da Cruz devait pointer chez les Alcooliques anonymes. «Ses obligations de soins, son domicile ainsi que son travail étaient surveillés mensuellement par le service de probation et d'insertion», précise le procureur adjoint d'Évry, Michel Lernoult. Un rapport était transmis tous les trois mois au juge d'application des peines qui avait convoqué Manuel Ribeiro Da Cruz en mai puis octobre 2007 après avoir pris connaissance de rumeurs selon lesquels ce dernier rôdait à Échilleuses. Après ces rappels à la loi, le récidiviste a attendu d'avoir purgé sa peine pour revenir s'établir à côté du domicile de la fillette agressée. La famille de cette dernière redoutait que le prédateur ne repasse à l'action. Jeudi, gendarmes et policiers commençaient un minutieux travail de rapprochements entre l'assassinat de Marie-Christine Hodeau et d'autres affaires non résolues. La plus intéressante concerne Caroline Marcel, 45 ans, partie elle aussi faire son jogging avant d'être découverte, le 23 juin 2008, étranglée dans une rivière à Olivet (Loiret). À cette époque, Manuel Ribeiro Da Cruz achevait sa seconde libération conditionnelle.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/02/01016-20091002ARTFIG00006-l-assassin-presume-de-marie-christine-hodeau-remis-deux-fois-en-liberte-.php
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 2 Oct - 8:38

La prescription pour un crime n'est que de 10 ans en France. Shocked

Donc, même si on pouvait identifier l'Adn d'un assassin qui a tué quelqu'un en 1998, c'est trop tard? Shocked

http://moreas.blog.lemonde.fr/2009/09/12/existe-t-il-un-droit-a-l’oubli-pour-les-criminels/
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 2 Oct - 12:24

Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 2 Oct - 18:13

Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Mer 7 Oct - 12:04

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faits divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faits divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» 25 octobre... Faits divers
» 27 novembre... Faits divers
» Faits divers. Course poursuite fatale près de Lyon
» 24 mai... Faits divers
» Disparition d'un garçon de 6 ans et demi à Issoire (Puy-de-Dôme)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ACTUALITES / GENERAL-
Sauter vers: