Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Faits divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Lun 24 Aoû - 16:27

15 ans au moment de sa disparition. pale
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Lun 24 Aoû - 16:32

Claude2 a écrit:
15 ans au moment de sa disparition. pale

merci.
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 25 Aoû - 7:36

Natascha Kampusch est-elle en danger?

| Mis à jour le 25.08.09


Natascha Kampusch, le 15 mai à Graz/Dieter Nagl AFP/archives








AUTRICHE - Trois ans après son évasion, des mystères demeurent autour de ses huit ans de captivité...L'histoire de Natascha Kampusch, jeune Autrichienne enlevée le 2 mars 1998 à l'âge de 10 ans alors qu'elle se rendait à l'école dans la banlieue de Vienne et qui s'était libérée elle-même le 23 août 2006, a fait le tour du monde. Trois ans après son évasion, elle attire toujours les médias, qui font état de nouveaux soupçons sur d’éventuels complices de ce kidnapping.

Le ravisseur de la jeune fille, Wolfgang Priklopil, agent immobilier de 44 ans, s'est suicidé en se jetant sous un train, le soir même de la fuite de Natascha. La commission d'enquête, constituée en février 2008 pour vérifier d'éventuelles erreurs ou négligences policières lors des investigations sur l'enlèvement, suggérait qu'il pourrait y avoir eu plusieurs ravisseurs.

Deux hommes?

Une fillette de 12 ans, témoin de l'enlèvement, avait déjà dit en 1998 avoir vu deux hommes dans la camionnette blanche dans laquelle Natascha Kampusch avait été enlevée. Cet élément, négligé apparemment par les enquêteurs dans les semaines qui avaient suivi la réapparition de la victime, avait conduit la ministre de l'Intérieur à mettre en place cette commission d'enquête.

Natascha Kampusch elle-même a toujours défendu la thèse du ravisseur unique et a refusé de parler en public de ses relations avec lui pendant sa détention.

«Période de captivité meilleure que ce qu‚elle avait vécu jusque là»

Le président de la commission, l'ex-président de la Cour constitutionnelle Ludwig Adamovich, a fait sensation récemment en déclarant au tabloïd Kronen Zeitung: «Il est concevable que sa
période de captivité était meilleure que ce qu'elle avait vécu jusque là», ajoutant que la mère de la victime, Brigitta Sirny, «n'était pas une mère particulièrement affective». La principale intéressée a immédiatement annoncé qu'elle portait plainte contre lui.

Un autre membre de la commission, l'ex-président de la Cour suprême Johann Rzeszut, est encore allé plus loin dans un mail au quotidien populaire Österreich en affirmant que la vie de Kampusch pourrait être en danger si Priklopil avait effectivement eu un complice: «Nous ne craignons rien de plus que de lire un jour dans les journaux: "Natascha Kampusch victime d'un accident mortel"», a-t-il écrit.

Même si la commission a pris soin de toujours parler d'hypothèses nécessitant des compléments d'enquête, elle fait passer la victime pour un suspect, estiment les avocats de la jeune femme, aujourd'hui âgée de 21 ans.



Revenir en haut Aller en bas
saddie
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 25 Aoû - 11:36

Julie a été retrouvée en bonne santé à Toulouse. Elle a visiblement fait une fugue. J'espère qu'elle va pouvoir se reconstruire, elle a du affronter beacoup de drames dans sa vie et ce ne doit pas être facile. J'espère que son entourage, à commencer par ses grands parents, va savoir faire face et l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
saddie
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 25 Aoû - 11:44

ça fait peur tous ces enfants qui dsiparaissent et dont on n'entend plus beaucoup parler : Antoine, Typhaine, Amy...
Pour un(e) qui revient, combien restent introuvables !
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 25 Aoû - 12:12

saddie a écrit:
Julie a été retrouvée en bonne santé à Toulouse. Elle a visiblement fait une fugue. J'espère qu'elle va pouvoir se reconstruire, elle a du affronter beacoup de drames dans sa vie et ce ne doit pas être facile. J'espère que son entourage, à commencer par ses grands parents, va savoir faire face et l'aider.

oui c'est à esperer, car les parents souffrent aussi et à cet âge là(14ans) on pense au pire dans les rues de Toulouse ou ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 27 Aoû - 7:09

"Pauvre toutou", "je suis écœurée", "je n'ai pas de mots, que des larmes"... Vous avez été très nombreux à réagir après la publication la semaine dernière de l'article intitulé "Il s'ennuie, il incendie un chien" (le papier en cliquant ici). Nous vous relations le martyr enduré par Mambo, un chien abandonné, qui avait été aspergé d'essence par deux jeunes le 10 août à Espira-de-l'Agly, village des Pyrénées-Atlantiques. Le canidé avait alors été brûlé au troisième degré sur 40% de son corps.

"Et maintenant, comment va-t-il ?", "Donnez-nous des nouvelles !".... Jointe mercredi matin, la présidente de la SPA Virginie Pocq Saint-Jean venait de recevoir le dernier bulletin de santé concernant Mambo. Après plusieurs jours extrêmement critiques du fait de l'étendue de ses brûlures, il semblerait que le petit chien aille mieux. Le vétérinaire, un ancien du service des grands brûlés de l'école vétérinaire de Maison-Alfort, en charge de la petite bête parle de "bonne récupération". "La douleur et les soins sont très bien gérés", est-il encore écrit sur le compte-rendu. Les plaies de Mambo sont en voie de cicatrisation, il mange bien et il n'a pas peur... Mambo devrait toutefois garder de graves séquelles de ce calvaire, parmi lesquelles une très forte sensibilité aux coups de soleil. Mais il ne serait plus question d'euthanasier le chien. "Il s'est battu, il en veut", se félicite Virginie Pocq Saint-Jean.

La présidente de la SPA remercie tous ceux qui ont proposé d'adopter l'animal. Elle rappelle que le meilleur moyen de les aider est de ne pas les abandonner. "Ceux qui l'ont laissé sur une aire d'autoroute ou ailleurs sont aussi coupables que ceux qui l'ont brûlé", dit-elle, toujours en colère. Et d'espérer que ce drame vécu par Mambo soit exemplaire.
Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 27 Aoû - 9:50

Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 27 Aoû - 11:03

http://www.correiomanha.pt/noticia.aspx?contentid=16DAA02C-6C3B-4E52-8F85-6C9BBB7ECC7A&channelid=00000010-0000-0000-0000-000000000010

c'est sur le proces Cipriano, est ce bien de le coller là?
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 27 Aoû - 21:28

Nice : un homme bat à mort un bébé de 14 mois



L'homme de 19 ans a frappé mortellement le nourrisson de sa compagne parce qu'il ne supportait pas les pleurs de l'enfant. Il a été placé en garde à vue. 27.08 à 18h02



quel être immonde! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 27 Aoû - 21:34

L'ancien domicile de Raymond Gouardo, mort en 1999 après avoir violé et maltraité durant 28 ans sa fille Lydia, a été perquisitionné jeudi par les enquêteurs, à Coulommes (Seine-et-Marne), dans le cadre d'une enquête sur la disparition de plusieurs fillettes en 1987 en région parisienne, a-t-on appris de sources concordantes. Photographe : Olivier Laban-Mattei AFP/Archives :: Lydia, fille de Raymond Gouardo, violé et maltraité durant 28 ans par son père, à Coulommes le 29 avril 2008

agrandir



photo : Olivier Laban-Mattei , AFP


nMaxPhoto = 1;







La perquisition qui a débuté "ce matin vers 07H30" s'est achevée à 17H30, a déclaré à l'AFP Sylvain Skirlo, le compagnon de Lydia Gouardo, qui occupe l'ancien domicile de son père.
La juge d'instruction et les gendarmes y ont saisi des documents, puis la perquisition s'est poursuivie au domicile du fils de Lydia Gouardo à Quincy-Voisins (Seine-et-Marne), où ils ont fouillé une fourgonnette et en sont partis avec des documents dont certains sont jugés "intimes" par le couple. "Je suis dégoûté, je veux bien les aider, mais là il faut arrêter. On dirait que c'est nous les criminels", s'est-elle indignée tout en dénonçant sa convocation le 9 septembre au commissariat de Coulommiers.
Son avocat, Me Emmanuel Rabier, a pour sa part estimé qu'"il faut savoir concilier les besoins de l'enquête et les difficultés de Mme Gouardo compte tenu de son passé douloureux".Lire aussi


  1. le 12 mai, des enquêteurs s'étaient déjà rendus à Coulommes pour faire des devis afin de prévoir une perquisition, qui devrait comprendre d'importants travaux d'excavation.



Le corps de Raymond Gouardo avait été exhumé le 11 juin du cimetière de Coulommes (Seine-et-Marne) dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'une fillette, Sabine Dumont, dont le corps avait été retrouvé le 28 juin 1987 sur la commune de Vauhallan (Essonne) au lendemain de sa disparition à Bièvres (Essonne).
Mais le 1er juillet, on avait appris de source judiciaire que l'ADN de M. Gouardo ne correspondait pas à celui qui avait été retrouvé sur le corps de cette fillette de 9 ans.
Les enquêteurs se demandent si Raymond Gouardo peut être lié au meurtre de trois autres fillettes en région parisienne en 1987.
Le 19 mai, quatre juges d'instruction de Bobigny (Seine-Saint-Denis), Nanterre (Hauts-de-Seine), Evry (Essonne) et Meaux (Seine-et-Marne) s'étaient réunis pour "des échanges d'informations sur leurs dossiers respectifs" par rapport "à l'hypothèse Raymond Gouardo", avait-on expliqué de source judiciaire.
Lydia Gouardo, 46 ans, a subi des viols, séquestrations et actes de barbarie par son père de 1971 à 1999, date du décès de Raymond Gouardo. Six enfants en sont nés entre 1982 et 1993, sans que les services sociaux ni la justice ne se portent à son secours.

à suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 1 Sep - 9:08

Ce lundi après-midi, à Chennevières, dans le Val-de-Marne, une adolescente de 13 ans a tué son nouveau-né à coups de ciseaux, révèle Le Parisien.

La terrible scène s’est déroulée dans la salle de bain du logement familial.

La jeune maman venait d’accoucher chez ses parents.

Au moment du drame, la famille de l’ado se trouvait dans une pièce voisine.

L’adolescente a été conduite à l’hôpital, souligne Le Figaro.

La brigade des mineurs de la sûreté départementale du Val-de-Marne doit entendre dans les heures prochaines la jeune fille.



l'horreur encore!
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Lun 7 Sep - 6:59

Karine Torchi, 36 ans, une amie de la famille, a avoué avoir jeté Samya dans le vide le 29 juillet. Des aveux qui coincident avec des incohérences mises à jour par les gendarmes de Belley (Ain) sur l'hypothèse d'une chute accidentelle.
Malgré la douleur immense engendrée par la perte tragique de sa fille Samya, Vanessa Rougris n' a jamais vraiment soupçonné celle qui était présente, dans la maison, le jour du drame. Karine Torchi était à ses côtés lorsqu'elle n'a pu que constater le décès de sa fille, 27 mois, tombée du sixième étage de l'appartement familial à Belley (Ain). C'était le 29 juillet. L'accident domestique ne faisait guère de doute. Plus d'un mois après, un tout autre scénario s'est dessiné, celui d'un homicide. Interrogée par les gendarmes, Karine Torchi, 36 ans a avoué mercredi avoir commis l'impensable, a révélé samedi Le Progrès. « Les gendarmes de la brigade de recherches de Belley m'ont appelé pour me dire qu'elle avait fait des aveux. Elle leur a dit que Samya était en train de jouer sur mon lit. Elle ne sait pas pourquoi, elle l'a attrapée par les hanches et elle l'a jetée...» raconte Vanessa Rougris, à France-Soir. « Ça a été le choc. La soeur de Karine, Brigitte et une voisine avaient des doutes. Mais moi je restais sur le fait que ce n'était pas possible de faire ça », poursuit-elle.

l'horreur encore! si je l'avais entre les mains celle là, elle passerait un mauvais quart d'heure! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 8 Sep - 19:22

Mélissa et Jason, qui sont morts empoisonnés en 2005, ont absorbé plusieurs médicaments à fort effet sédatif pendant plusieurs mois avant le soir du drame, selon un expert interrogé mardi au deuxième jour du procès de la mère et du beau-père des deux enfants. Photographe : Anne-Christine Poujoulat AFP :: Marie-Hélène Martinez arrive à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, le 07 septembre 2009 à Aix-en-Provence.

[/url]
photo : Anne-Christine Poujoulat , AFP

Photographe : Anne-Christine Poujoulat AFP :: Maria (G) et Joachim Correlejo, les grands-parents paternels de Melissa (G, photo) et Jason (D, photo) à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, le 07 septembre 2009 à Aix-en-Provence.

[/url]
photo : Anne-Christine Poujoulat , AFP









Les analyses toxicologiques des cheveux, qui excluent les toxiques ingérés le jour fatal, ont révélé "une concentration importante" de plusieurs barbituriques destinés à des adultes, parmi lesquels du Lexomil, Seresta, Temesta.
C'est un niveau "totalement anormal", a souligné Pascal Kintz, expert judiciaire au laboratoire Chemtox, basé à Strasbourg. Ainsi, la concentration de Lexomil retrouvée chez Jason correspond à 360 comprimés avalés.
"Ce sont probablement les concentrations les plus élevées que je n'ai jamais vues", a-t-il affirmé, en concluant que l'administration des médicaments avait dû se faire sur "une très longue période".
Selon M. Kintz, les enfants devaient par conséquent "fonctionner au ralenti, somnoler, être peu réactifs, souvent prostrés, sédatés".
Interrogés à ce sujet, la mère Marie-Hélène Martinez et le beau-père Jean-Paul Steijns disent n'avoir rien remarqué de bizarre et nient tous deux leur avoir donné des médicaments.




"Il me paraît inconcevable qu'ils aient pu ignorer les troubles du comportement" des enfants, a réagi Me Nicole Pollak, qui représente les grands-parents paternels, avant d'émettre l'hypothèse que "depuis des mois, ces enfants gênaient".
Le père de Mélissa et Jason, Antoine Correlejo, n'a pas observé de changement non plus, mais il n'a quasiment pas pu voir les enfants, qui n'étaient en outre pas scolarisés, au cours de la dernière année de leur vie.
Les cadavres de Mélissa et Jason, 8 et 7 ans, avaient été retrouvés en octobre 2005 dans le coffre de la voiture de leur mère.
Le couple risque la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu vendredi!

quels êtres immondes!
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 8 Sep - 19:51

Et les services sociaux, les établissements scolaires et les contrôles pédiatriques dans tout ça? Personne ne s'est posé des questions? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 8 Sep - 20:30

Claude2 a écrit:
Et les services sociaux, les établissements scolaires et les contrôles pédiatriques dans tout ça? Personne ne s'est posé des questions?

je me le demande Claude! c'est une honte de voir des choses pareilles!
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mer 9 Sep - 7:04

JUSTICE - Jean-Pierre Treiber était en détention provisoire dans l'attente de son procès...Le procureur de la République, François Pérain, a annoncé mardi soir que Jean-Pierre Treiber, qui devait comparaître au printemps 2010 devant la cour d'assises de l'Yonne dans l'affaire du double meurtre en 2004 de Géraldine Giraud et de son amie Katia Lherbier, s'est évadé mardi de [url=http://maps.google.fr/maps?f=q=s_q=fr==maison+d%27arret,+auxerre=48.088171,3.293324=0.113291,0.308647=UTF8=47.814999,3.556137=0.027032,0.077162=h=14 http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=maison+d%27arret,+auxerre&sll=48.088171,3.293324&sspn=0.113291,0.308647&ie=UTF8&ll=47.814999,3.556137&spn=0.027032,0.077162&t=h&z=14]la prison d'Auxerre[/url].

«Jean-Pierre Treiber, en détention provisoire dans l'attente de son procès devant la cour d'assise de l'Yonne au printemps 2010, dans l'affaire du double assassinat Giraud-Lherbier s'est évadé ce matin (mardi) de la maison d'arrêt d'Auxerre», a déclaré François Pérain.

Caché dans un carton

Selon le procureur d'Auxerre, Jean-Pierre Treiber qui «travaillait» dans un atelier de la prison se serait «dissimulé vers 10h30 dans un carton qui faisait partie d'un chargement d'un camion destiné à une commune de l'Yonne.»

Le chauffeur du véhicule «ne s'est pas aperçu de la présence de l'évadé, mais a constaté un trou dans la bâche et des cartons écrasés» à l'intérieur de son camion lorsqu'il est arrivé à destination, a ajouté François Pérain. La direction centrale de la police judiciaire a été saisie.

Accablé par des éléments à charge

Jean-Pierre Treiber, un ancien garde-forestier a été renvoyé devant les assises d'Auxerre pour «enlèvements et assassinats» alors que la tante de la comédienne, Marie-Christine Van Kempen, mise en examen pour «complicité d'assassinats», a elle bénéficié d'un non-lieu.

C'est dans sa propriété à
Villeneuve-sur-Yonne (Yonne), que les corps de Géraldine, 36 ans, et Katia, 32 ans, avaient été retrouvés le 9 décembre 2004, ensevelis au fond d'un puisard.

Malgré des éléments à charge accablants - il avait notamment utilisé les cartes bancaires des deux victimes, Treiber, écroué depuis le 25 novembre 2004, n'a jamais cessé de clamer son innocence.




Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Mer 9 Sep - 8:50

Procès - Jean-Paul Steijns dit avoir agi “par amour”



Guilhem Battut, le mercredi 9 septembre 2009 à 04:00
Le beau-père de Mélissa et de Jason, morts empoisonnés en 2005, a expliqué mardi, au deuxième jour de son procès devant les assises des Bouches-du-Rhône, avoir aidé Marie-Hélène Martinez, son ex-compagne, jugée à ses côtés, à préparer le cocktail mortel de médicaments car il « ne pouvait pas accepter de la perdre ».








par peur de perdre cette femme , il aide à tuer les enfants! mais je suis rêve ou quoi làmais quelle horreur!
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 11 Sep - 18:04

Double infanticide. 30 ans de prison requis contre le couple Steijns



11 septembre 2009 à 11h02




L'avocat général a requis à Aix-en-Provence une peine de 30 ans de réclusion contre Marie-Hélène Martinez et son époux Jean-Paul Steijns, accusés d'avoir empoisonné en 2005 les enfants de celle-ci avec des médicaments mélangés à des cannellonis.

"La peine que je vous réclame, c'est la peine de 30 années de réclusion criminelle pour l'un et pour l'autre. Pensez à la mémoire de ces deux enfants qui ne demandaient qu'à vivre, je vous en prie, je vous en conjure, ne les abandonnez pas", a déclaré l'avocat général Joachim Fernandez à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône.

Les cadavres de Mélissa et Jason, 8 et 7 ans, avaient été retrouvés le 20 octobre 2005, un mois environ après leur mort, dans le coffre de la voiture de leur mère, qui comparaît libre et clame son innocence.

Leur beau-père avait assumé dans un premier temps l'entière responsabilité, expliquant qu'il voulait les "endormir" pour se suicider ensuite, avant d'avouer les faits début 2007 et d'accuser sa femme d'être l'instigatrice.

"Ils ont empoisonné d'un commun accord leurs enfants en préparant ce plan, vous devez lier leur sort", a estimé M. Fernandez.

"Pour elle, il faut que vous n'ayiez aucune compassion, parce que cette femme est séductrice, manipulatrice" et que "dans cette affaire, elle n'a pas fait un seul jour de détention provisoire", a-t-il martelé dans un réquisitoire très sévère, en s'adressant aux jurés.
Revenir en haut Aller en bas
saddie
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 11 Sep - 18:37

quelle horreur!
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Sam 12 Sep - 10:01

Julie :

http://www.lepost.fr/article/2009/09/11/1692470_sequestration-et-viol-de-julie-deux-mises-en-examen.html
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Mar 15 Sep - 18:38

Encore un fait divers qui serait couvert par :

http://www.francesoir.fr/faits-divers/2009/05/20/un-beau-frere-de-dati-mis-en-examen-pour-abus-sexuel.html

le fait "politique" ???

(rien de bien nouveau dans nos sociétés civilisées )
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Jeu 17 Sep - 10:57

Ecroué pour avoir violé ses filles avec ses voisins


Un père soupçonné d’avoir violé ses filles pendant cinq ans avec son frère et des voisins a été écroué la semaine dernière à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).










17.09.2009, 07h00



L’affaire réveille de vieux souvenirs que l’on aurait préféré oublier dans la région de Boulogne-sur-Mer et d’Outreau.
Un père soupçonné d’avoir violé ses deux filles pendant plusieurs années avec son frère et un couple d’amis, lors de séances filmées, a été interpellé et mis en examen la semaine dernière.






C’est l’une des deux victimes, aujourd’hui majeure, qui a raconté récemment aux policiers le calvaire qu’elle avait subi avec sa soeur. Ces jeunes filles étaient âgées de 12 à 17 ans au moment des faits. Mardi, Joël G., le père, un Boulonnais âgé de 41 ans, sans profession, a été interpellé à son domicile, dans un quartier populaire de la cité portuaire, ainsi que ses anciens voisins, un couple de sexagénaires, quelques rues plus loin. Au domicile de ces derniers, les enquêteurs de la police judiciaire de
Lille ont saisi des enregistrements vidéo et des photos, qui témoignent des violences sexuelles subies par les enfants.
Face aux images accablantes, le couple a reconnu les faits. Une pièce de leur modeste domicile, à la façade grise, aurait même été aménagée pour le
tournage de ces films à caractère pédophile. Le père, « minimise sa participation, précise son avocat Me Edmond Geneau, c’est un milieu socialement défavorisé ». Son frère, domicilié dans la région de Lens, a également été arrêté, soupçonné d’avoir violé les jeunes filles, mais à une autre période. Ces quatre personnes ont été mises en examen par un juge d’instruction de Boulogne pour « viols sur mineurs aggravés en réunion » et placées en détention provisoire.
Dans la rue Porte-Gayole, près de la vieille ville, où s’était installé Joël G. il y a un an, ses voisins décrivent un homme très bruyant, porté sur l’alcool. Cet homme de petite taille, déjà condamné par le passé pour actes de violences vivait seul dans son appartement. Il était père de 7 enfants, qu’il avait eus avec plusieurs compagnes. « Nous avons porté plainte à plusieurs reprises pour tapages nocturnes, mais en vain, il nous faisait vivre l’enfer toutes les nuits avec sa musique » déplore un riverain, néanmoins sous le choc d’apprendre son implication dans une affaire de violences sexuelles. « On n’avait pas besoin de cela dans le Boulonnais ! » ajoute une voisine.

« Nous ne sommes pas dans le cadre d’un Outreau bis »

Les images vidéo saisies par la police n’auraient pas circulé ailleurs que dans le cadre familial des agresseurs. Toujours marquées par le dossier d’Outreau, dont le réseau pédophile présumé a volé en éclats, les autorités judiciaires restent prudentes quand il s’agit de traiter ce genre de dossier. « Nous ne sommes pas dans le cadre d’un Outreau bis, précise un enquêteur. Les faits sont caractérisés, dans un cercle restreint, il y a des preuves matérielles. L’affaire a été traitée avec la plus grande diligence par le parquet. » Les deux victimes, aujourd’hui âgées de 18 et 19 ans, n’ont pu se débarrasser de l’emprise de leurs bourreaux que lorsqu’elles ont quitté le domicile familial à leur majorité. Même si elles faisaient l’objet d’un suivi éducatif, il n’y aurait pas eu de signalements pour violences sexuelles jusqu’à aujourd’hui selon un proche du dossier.
Les investigations vont se poursuivre pour tenter d’identifier d’autres victimes potentielles. « Sur les images vidéo, précise le procureur de Boulogne, Jean-Philippe Joubert, il y a les visages de deux autres filles que l’on ne connaît pas. »






Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 18 Sep - 6:58

DOCUMENT - Un courrier posté le 14 septembre dernier...Surprise, alors que Jean-Pierre Treiber est toujours en cavale, il a envoyé une lettre manuscrite au journal Marianne. Une lettre adressée au journaliste Périco Légasse, rédacteur en chef de la rubrique «art de vivre» du magazine, qui dit ne pas connaître le prisonnier évadé ni jamais l'avoir rencontré.

«Il m'a envoyé ce courrier parce qu'il m'a vu à la télé, explique à 20minutes.fr
Périco Légasse. Il sait que je suis une grande gueule, et que j'allais faire publier sa lettre».

Interrogée par 20minutes.fr, la rédaction du site de Marianne se porte garante de l'authenticité du document en assurant que l'original de la carte de détenu de Treiber, numéro 13855, accompagnait le courrier.

«Cette lettre est un petit aperçu de l'injustice que je subis»

«J'avais confiance en la justice mais je me suis trompé, peut-on lire sur le document mis en ligne. On s'est acharné sur moi, sur mon entourage, en oubliant d'approfondir les relations de Géraldine (Giraud, dont le corps a été trouvé le 9 décembre 2004 au fond d'un puisard dans la propriété de Jean-Pierre Treiber à Villeneuve-sur-Yonne, ndlr).»

Selon Jean-Pierre Treiber, «cette lettre est un petit aperçu de l'injustice que je subis. J'ai donc choisi cette solution d'
évasion qui n'est pas la meilleure, mais c'est peut-être le seul moyen de me faire entendre avant le procès où je serai présent.» Un procès prévu au printemps 2010 devant la cour d'assises de l'Yonne.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Faits divers   Ven 18 Sep - 12:04

Merci Juani,

Je ne me souviens pas des détails, sauf que 2 jeunes filles ont été assassinées et retrouvées chez lui ... une tante avait été mise en cause ...

On verra bien ... mais où est-t-il caché : dans les bois c'est humide !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faits divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faits divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 25 octobre... Faits divers
» 27 novembre... Faits divers
» Faits divers. Course poursuite fatale près de Lyon
» 24 mai... Faits divers
» Disparition d'un garçon de 6 ans et demi à Issoire (Puy-de-Dôme)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ACTUALITES / GENERAL-
Sauter vers: