Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Schepp, Alessia & Livia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Schepp, Alessia & Livia    Dim 6 Fév - 20:35

Une alerte d'Interpol pour retrouver des jumelles de 6 ans, Alessia & Livia Schepp. Elles habitent près de St Sulpice, Suisse, mais ont été enlevées par leur père qui a été retrouvé mort près de Bari, Italie.


5 February 2011


INTERPOL issues global alert for missing six-year-old twin girls

Yellow Notices
›› SCHEPP Alessia Vera
›› SCHEPP Livia Clara LYON, France – INTERPOL has issued an international Yellow Notice missing persons alert for six-year-old twin girls taken from their home in Switzerland by their father who has been found dead in Italy.
Alessia and Livia Schepp were reported missing on Sunday 30 January after they were abducted from their home in St Sulpice in western Switzerland by their father Matthias, whose body was found near Bari in Italy on Thursday 3 February.

The Yellow Notice was issued at the request of INTERPOL’s National Central Bureau (NCB) in Berne and has been distributed to all of INTERPOL’s 188 member countries. Yellow Notices are circulated by INTERPOL to help locate missing persons, especially children.

At the time of their disappearance, Livia was wearing a green T-shirt, jeans, a violet ski jacket and Adidas trainers and Alessia was wearing a red and white striped T-shirt, jeans, brown jacket and black shoes. Both girls have blonde hair and are 115cm tall.

Anyone with information on the whereabouts of the sisters is asked to contact the Swiss investigating authorities on +41 21 644 82 31 or their nearest police station.

INTERPOL’s Command and Co-ordination Centre at its General Secretariat headquarters in Lyon will be treating any messages relating to this case as a priority and is maintaining close contact with NCB Berne to ensure any vital information is immediately shared and acted upon.

http://www.interpol.int/Public/ICPO/PressReleases/PR2011/News20110205.asp
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Schepp, Alessia & Livia    Lun 7 Fév - 20:07



La recherche d'Alessia et Liva Schepp, les jumelles de six ans disparues avec leur père (retrouvé mort depuis en Italie) a mené les enquêteurs en Corse.

La police judiciaire d'Ajaccio a été saisie dimanche matin pour savoir si le père a bien traversé la Méditerranée avec ses filles. L'enquête a déterminé que trois billets ont été achetés pour la traversée nocturne Marseille-Propriano. Le ferry a accosté mardi 1er février en Corse au petit matin à 6h30. Les jumelles et le père étaient-ils à bord? Sont-ils restés dans le bateau pour rejoindre la Sardaigne? Ont-ils débarqué pour rejoindre un autre port de l'île ? C'est ce que les enquêteurs corses essaient de savoir.

Un appel à témoins a été lancée pour toutes les personnes qui ont effectué cette nuit-là la traversée Marseille Propriano.

Toute personne ayant des informations à communiquer est priée de prendre contact avec la DIPJ Marseille, au 08.05.01.07.07 (numéro disponible 24 heures sur 24.)

http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/jumelles-disparues-les-recherches-menent-vers-la-corse
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Schepp, Alessia & Livia    Lun 7 Fév - 20:44

En Suisse, une quarantaine de policiers à la recherche des jumelles
DISPARITION | Une quarantaine de policiers et des chiens poursuivaient lundi leurs recherches en Suisse pour retrouver les deux jumelles helvétiques portées disparues depuis plus d’une semaine.


© KEYSTONE | Une voiture de police patrouille devant la maison des jumelles, à Saint-Sulpice.
Liens en relation avec l'article :
Jumelles disparues : quatrième jour de recherches en Italie

AFP | 07.02.2011 | 13:33

"Une quarantaine d’hommes, et des chiens, poursuivent lundi les recherches en Suisse, à Saint-Sulpice (ouest de la Suisse), au domicile des deux fillettes, et dans tous les points de chute possibles", a expliqué un porte-parole de la police du canton de Vaud, Jean-Christophe Sauterel.

"Toutes les stations service entre Saint-Sulpice et la frontière de Genève ont été fouillées", a-t-il détaillé.

Agées de 6 ans, les deux fillettes auraient été enlevées le 30 janvier par leur père, à leur domicile à Saint-Sulpice, dans l’ouest de la Suisse. Ce dernier s’est suicidé jeudi soir en se jetant sous un train à la gare de Cerignola (sud de l’Italie).

De son côté, la direction de l’école de Saint-Sulpice, où étaient scolarisées les jumelles, proposaient lundi un soutien psychologique aux élèves et aux enseignants.

Le père des fillettes, Matthias S., un Suisse de 43 ans qui vivait mal la séparation d’avec sa femme italienne, Irina Lucidi, 44 ans, aurait enlevé les jumelles dimanche dans le canton de Vaud à bord de la voiture de son épouse qu’il avait volée.

La mère s’était présentée vendredi à la police française à la recherche de ses filles à Marseille (sud de la France), d’où le père lui avait envoyé le 31 janvier une carte postale dans laquelle il se disait désespéré et affirmait ne pas pouvoir vivre sans elle.

De nouveaux éléments, connus dimanche des enquêteurs suisses et français, ont laissé penser que les deux fillettes se trouvaient lundi à Marseille avec leur père qui a acheté un ticket de ferry pour trois personnes, partant le soir même pour Propriano en Corse.

La Compagnie méridionale de navigation (CMN) a pu confirmer aux enquêteurs que le billet "avait été scanné" sur le quai d’embarquement, "ce qui n’est pas suffisant pour dire que le père et les fillettes étaient à bord", a indiqué le procureur adjoint de Marseille, Christophe Barret.

"Ce qui a été annoncé dimanche 12h comme étant sûr - la présence des deux filles dans l’agence de voyage marseillaise - n’est pas confirmé. Ce témoignage doit être confirmé", a déclaré pour sa part M. Sauterel.
http://www.24heures.ch/node/283069
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Schepp, Alessia & Livia    Mer 9 Fév - 15:10

Les jumelles disparues ont été vues sur un ferry pour la Corse
Mots clés : Disparition, Rapt, Ferry, Corse, Suisse, Italie, Marseille, Alessia, Livia, Matthias Schepp, Parquet

Par Flore Galaud

09/02/2011 | Mise à jour : 11:51

Alors que les enquêteurs concentraient leurs recherches en Suisse, des témoignages indiquent mercredi qu'Alissia et Livia se trouvaient sur un ferry à destination de la Corse le 31 janvier, soit le lendemain de leur disparition.

Rebondissement dans l'opération «Gemelle».Les deux fillettes suisses de six ans disparues depuis le 30 janvier, «étaient sur le bateau» pour la Corse qu'a pris leur père le 31 janvier, soit cinq jours avant de se suicider, a indiqué mercredi le procureur de la République de Marseille, évoquant trois témoins. Mardi, il avait signalé que le père avait pris le ferry mais n'avait relevé aucune trace de la présence d'Alessia et Livia, ce qui laissait penser aux enquêteurs que les fillettes pouvaient n'avoir jamais quitté la Suisse.

Autre certitude, à ce stade de l'enquête : le père des jumelles était bien en Italie le 3 février. Il a déjeuné seul dans une petite pizzeria de Vietri-sul-Mare, dans la région de Naples, avant de se jeter sous un train en gare de Cerignola. Rien n'indique, pour l'heure, qu'il ait emmené les fillettes avec lui en Italie. Un témoignage avait indiqué samedi dernier qu'elles avaient été aperçues à Monza, dans le nord, en compagnie d'une femme blanche aux cheveux bruns. Mais cette piste n'a rien donné. Les enquêteurs pensent donc désormais qu'elles pourraient se trouver en Corse.

La mère reçoit de l'argent par la Poste
Mardi, le frère de la mère des jumelles a révélé que cette dernière avait reçu par plusieurs lettres la totalité de la somme de 4400 euros retirée par Matthias Schepp à Marseille le lendemain de l'enlèvement. Une information qui laisse présager le pire, selon lui : «Il n'y a aucune lettre qui accompagne l'argent. Cela nous inquiète car l'hypothèse qu'il aurait payé quelqu'un pour garder les enfants ne tient plus», s'est-il inquiété.

«C'est très difficile... On craint le pire, mais tant qu'il n'y a pas de preuves, on garde l'espoir même s'il est mince», a insisté l'oncle des fillettes, manifestement ému.Pour Valerio Lucidi, il ne fait aucun doute que son beau-frère - qui supportait mal la perspective d'un divorce - a eu un «mouvement de folie totale».

Une affaire «prioritaire» pour Interpol
Pour le procureur de Marseille, ces lettres «n'indiquent pas formellement qu'il a tué ses filles même si c'est tout à fait envisageable à ce stade, après maintenant dix jours d'absence. C'est l'hypothèse la plus vraisemblable, mais on n'en a pas la certitude absolue», a-t-il dit.

Interpol, qui a qualifié cette affaire de «prioritaire», a lancé une alerte à ses 188 pays membres pour aider à retrouver les fillettes et diffusé leurs photos sur la page d'accueil de son site internet.

*Les jumelles, qui mesurent 1m15, parlent couramment le français, le suisse-allemand et l'italien. Toute personne en possession de renseignements est invitée à composer le numéro suivant : 00.41.21.644.82.31.



Chronologie des événements :

• 30 janvier 2011 : les deux fillettes sont vues pour la dernière fois à proximité de leur domicile, à Saint-Sulpice, dans le canton de Vaud (ouest de la Suisse). Le père, Matthias Schepp (43 ans), un Suisse résidant aussi à Saint-Sulpice les aurait enlevées, assure la mère. Le couple est séparé et Matthias Schepp vit très mal cette rupture. Dans la soirée, le père traverse la frontière entre la Suisse et la France. Il rejoint Annecy puis la région lyonnaise.

• 31 janvier : Matthias Schepp envoie de Marseille une carte à sa femme, Irina Lucidi (44 ans), dans laquelle il explique ne pas pouvoir vivre sans elle.

Le même jour, il effectue des retraits d'argent à Marseille - pour un montant total de 7500 euros - et achète dans une agence de voyage marseillaise un ticket de ferry pour trois personnes, partant le soir même pour Propriano en Corse.

• 1er février : Un témoin déclare avoir vu le père à son arrivée en Corse en provenance de Marseille. La présence des jumelles à bord du bateau n'est pas confirmée à ce stade.

• 3 février : Le père est vu jeudi midi dans une petite pizzeria de Vietri-sul-Mare, dans la région de Naples, en Italie. Il déjeune seul.

Quelques heures plus tard, il se suicide en se jetant sous un train en gare de Cerignola. Sa voiture est retrouvée sur le parking de la gare.

• 4 février : La mère des fillettes, qui réside en Suisse, se présente dans un commissariat de Marseille à la recherche de ses enfants.

• 5 février : Dans un entretien téléphonique à la chaîne publique italienne Rai2, Valerio Lucidi, l'oncle des jumelles, affirme depuis Lausanne que les «fillettes ont été vues le 4 février à Monza (nord de l'Italie) en compagnie d'une femme blanche aux cheveux bruns. Cette piste n'a rien donné.

• 6 février : La police suisse dit avoir trouvé un testament au domicile du père, daté du 27 janvier. Selon l'agence italienne Ansa, le père y lègue la plupart de ses biens à ses deux filles. Le même jour, Interpol lance une alerte à ses 188 pays membres.

• 7 février : L'opération internationale de recherche des deux fillettes est baptisée «Opération GEMELLE» (Jumelles en italien).

• 8 février : L'oncle des fillettes révèle que la mère a reçu, par le biais de plusieurs lettres, 4400 euros de la part de son ancien compagnon. Sans mot d'explications.

• 9 février : Après avoir appris que le père avait pris au cours de la semaine un ferry pour la Corse, le procureur de Marseille révèle que les jumelles étaient elles aussi sur le bateau.


Par Flore Galaud

Figaro
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Schepp, Alessia & Livia    Jeu 10 Fév - 13:00


La police recherche un enregistreur
Les enquêteurs transalpins recherchent activement un dictaphone que le père d’Alessia et Livia avait toujours sur lui.

1|30
Les jumelles Alessia et Livia, 6 ans, ont disparu depuis le 30 janvier 2011. Elles vivaient à St-Sulpice (VD).
Photo: dr
Les jumelles Alessia et Livia, 6 ans, ont disparu depuis le 30 janvier 2011. Elles vivaient à St-Sulpice (VD).Alessia et Livia restaient toujours introuvables, le 9 février 2011.Selon divers éléments de l'enquête, le père et les deux jumelles auraient effectué ce trajet.Matthias, le père des jumelles, s'est donné la mort le jeudi 3 février en Italie, dans le village de Cerignola/Campagna.La police vaudoise a procédé mercredi 9 février à des fouilles dans le jardin de la maison du père des jumelles disparues à Saint-Sulpice (VD). Des chiens ont été engagés.L'oncle des jumelles qui ont disparu a tenu mardi 7 février une conférence de presse à St-Sulpice (VD) afin de faire le point sur les derniers éléments de l'enquête.Le père des fillettes aurait acheté trois billets pour se rendre en Corse en ferry. Une septantaine de personnes ont défilé samedi 5 février 2011 dans les rues de Saint-Sulpice (VD).La foule est venue pour soutenir la famille dont les jumelles de 6 ans ont disparu depuis le 29 janvier, enlevées par leur père.La maison où vivaient les fillettes à St-Sulpice (VD).

Jeudi, la police italienne poursuivait ses recherches dans la région de Cerignola, en Italie, où le père des fillettes de six ans s'est jeté sous un train. Elle devait notamment fouiller les boîtes aux lettres, même celles qui sont désaffectées. Les enquêteurs n'ont pas trouvé cet appareil, dont il ne se séparait jamais, ni à son domicile de Saint-Sulpice (VD), ni dans la voiture qu'il avait garée à Cerignola avant de se donner la mort. L'homme pourrait avoir laissé sur ce vieux modèle un message avec des indications sur le sort des fillettes. Il pourrait avoir décidé d'expédier l'enregistreur à son épouse, comme il l'a fait avec plusieurs milliers d'euros envoyés dans des enveloppes depuis Cerignola.

Diaporama
Fillettes disparues de St-Sulpice (VD).
Video

L'oncle des jumelles parle à la presse Def
Fuite préméditée?

La police a fouillé hier l’ordinateur professionnel de Matthias S. Les enquêteurs ont découvert que le vendredi précédent la disparition des jumelles de Saint-Sulpice (VD), il avait cherché sur internet les horaires des ferry pour la Corse. Ce détail laisse supposer que l’homme avait probablement prémédité sa fuite, révèle le quotidien italien «La Stampa». D’après le journal, Matthias aurait également pu avoir un complice pour sa fuite. En ce sens, les enquêteurs auraient interrogé, hier, les parents, la sœur et le frère jumeau du père des jumelles, qui habitent près de Bâle. Un nouvel élément pourrait faire penser à cette hypothèse: un manteau de femme retrouvé dans la maison de Matthias et qui n’appartient pas à Irina, la mère des jumelles.

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/La-police-recherche-un-enregistreur-13828074
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schepp, Alessia & Livia    

Revenir en haut Aller en bas
 
Schepp, Alessia & Livia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)
» « Tu es un homme en or. » JUSTIN&ALESSIA
» MATTHEW&ALESSIA ? Alessia à la rescousse.
» A Las-Vegas, tout est permis. ? ALESSIA&MATTHEW
» émission radio sur la langue des signes avec BB - recherche témoignages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ALERTES / DISPARITIONS INQUIETANTES-
Sauter vers: