Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

    Partagez | 
     

     Nicodème

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2
    AuteurMessage
    Claude2
    Commissaire surveillant
    Commissaire surveillant
    avatar

    Date d'inscription : 21/09/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 17:15

    Pour l'instant, ce n'est pas clair pour moi si l'enfant a été retrouvé dans la fosse elle-même ou dans une canalisation de la fosse. Il faudrait attendre plus de détails, je crois.

    On ne sait pas non plus si c'était partiellement découvert et en le cherchant tout au début si quelqu'un n'aurait pas remis le couvercle en place pour prévenir un accident. C'est une question à poser à la famille, en tout cas.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 17:33

    oui mais justement, cela aurait du interpeller celui qui aurait refermé!
    car moi je suis en villa et fosse aussi, et crois moi c'est toujours fermé, aucun gosse ne peut tomber dedans!
    mais comme tu dis faut attendre!
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 18:53

    Nicodème. Le ballon de l'enfant retrouvé dans la fosse
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 18:56

    et si quelqu'un l'avait jeté dedans pour faire croire à un accident!!!! puisque le gendarme dit que jusq'à ce matin la fosse, il l'a toujours vu fermée!!!!!!

    comment une famille qui cherche un enfant aurait remis la dalle beton sans penser à verifier!!!!!
    Revenir en haut Aller en bas
    Claude2
    Commissaire surveillant
    Commissaire surveillant
    avatar

    Date d'inscription : 21/09/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 19:07

    Merci, Juani, de nous tenir à jour.

    Un ballon devrait flotter, non? Comment se fait-il que les gendarmes ne l'ont pas retrouvé avant? Shocked

    Hmmm. Une explication (éventuelle) serait qu'il y avait une pompe pour tirer les eaux usées, ce qui est nécessaire si la pente du terrain est trop faible.

    On ne connait pas l'âge des autres enfants, non plus. Je pense qu'il faut rester prudents dans les commentaires si jamais les gamins s'étaient amusés à chercher à découvrir un "trésor" sous le couvercle. Si vous voyez ce que je veux dire....

    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 19:11

    oui je vois bien, mais pas clair tout ça!
    je pense que les enfants ont ete interrogés.
    mais personne ne parle d'eux, ni de leurs âges sur la presse!
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 19:20

    Quelques heures après avoir retrouvé le corps sans vie de Nicodème, dans la fosse septique de la maison de ses grands-parents à Pleurtuit, le décès de l'enfant reste toujours inexpliqué. Le procureur de la république de Saint-Malo vient d'annoncer que le ballon de l'enfant avait également été retrouvé dans la fosse, qui est situé à un mètre du mur de la maison. «Un élément de plus qui montre que la thèse accidentelle est plausible», assure Alexandre de Bosschère.



    Pas de traces sur le corps



    «Nous comptons sur l'autopsie pour nous donner des éléments supplémentaires». Alors qu'elle sera pratiquée à l'Institut médico-légal de Rennes cet après-midi, l'examen externe du corps du garçonnet «n'a pas montré de traces sur le corps».



    Les enquêteurs comptent aussi beaucoup sur les auditions des membres de la famille, et notamment des trois frères de l'enfant, pour tenter de mieux comprendre. «Ces auditions auront lieu demain dans un cadre protecteur, en compagnie d'un pédo-psychiatre», ajoute le procureur.



    L'enquête se concentre sur la plaque



    L'enquête se concentre pour l'instant sur la plaque qui recouvre la fosse septique. Celle-ci pèse une quinzaine de kilos. Les enquêteurs vont notament voir si le poids de l'enfant peut la faire basculer.

    De nombreuses questions demeurent. La fosse était-elle fermée ? Comment a-t-elle pu bouger ? Autant de questions qui permettraient d'y voir plus clair.





    basculer ou pas, qui a remis la dalle dessus ????
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 19:40

    Le corps de Nicodème trouvé dans une fosse septique, sans doute par accident


    Le petit Nicodème, 22 mois, disparu depuis samedi après-midi de la maison de vacances de ses grands-parents en Ille-et-Vilaine, a été retrouvé mort dans la fosse septique de la propriété, a annoncé lundi le Parquet, qui privilégie la thèse de l'accident



    [
    photo : Cyril Folliot , AFP



    La propriété des grands-parents du petit Nicodème, le 3 juillet 2010 à Pleurtuit, près de Dinard" , Les gendarmes à la recherche du petit Nicodème le 3 juillet 2010 à Pleurtuit, près de Dinard" Photo transmise par la famille à la gendarmerie le 4 juillet 2010 de Nicodème, 22 mois, disparu le 3 juillet"

    L'accident apparaît de plus en plus plausible, même si les enquêteurs préfèraient rester prudents dans l'attente des conclusions de l'autopsie menée lundi et des auditions des proches prévues mardi.
    "La thèse accidentelle est une thèse sérieuse", a déclaré le procureur de la République de Saint-Malo, Alexandre de Bosschère, qui préférait cependant lundi après-midi "ne pas se focaliser" sur cette hypothèse avant les ultimes vérifications.
    Le corps de l'enfant a été retrouvé lundi matin par un gendarme qui inspectait au rateau la fosse septique située derrière la maison, une villa située au bord de l'estuaire de la Rance, près de Dinard.
    "La famille vit un drame épouvantable", a déclaré le commandant Laurent Le Gentil, le chef du groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine mobilisé par la recherche depuis samedi.
    La fosse dotée d'une buse d'accès circulaire et fermée par une dalle de béton d'environ 15 kg avait déjà été vérifiée samedi après la disparition de l'enfant, mais ce premier sondage effectué avec un baton était resté infructueux.
    "Il paraît clair qu'un enfant qui tomberait accidentellement dedans est tout à fait susceptible de s'y noyer extrêmement rapidement", a souligné le procureur.
    Les premières observations du médecin légiste "ne permettent pas de conclure" avec certitude sur les causes de la mort mais ne "ne sont pas incompatibles avec un décès par noyade", a-t-il indiqué.
    Après la découverte du corps, les techniciens ont multiplié les relevés sur le terrain, appuyés par un hélicoptère qui prenait des photos aériennes pour mieux reconstituer le scénario du drame.
    Le petit garçon portait les habits signalés au moment de sa disparition, un body blanc, un short rayé blanc et vert et des chaussures bleu marine.
    Le ballon avec lequel il jouait a été retrouvé près du corps. Cet élément, selon le procureur, alimente l'hypothèse d'une chute accidentelle, même s'il reste à comprendre comment l'enfant a pu basculer dans la fosse.
    Le petit Nicodème était arrivé de la région parisienne vendredi avec ses parents et ses trois frères et soeurs dans la villa de ses grands-parents située près du village de Pleurtuit.
    L'enfant qui jouait dans le jardin a échappé à la surveillance de ses proches dans l'après-midi de samedi. Très vite, ses parents et grands-parents l'ont cherché partout, avant d'alerter les gendarmes.
    Pendant de longues heures, quelque 120 gendarmes appuyés par des chiens ont ratissé le moindre pouce de terrain avec l'aide de dizaines de volontaires.
    La rivière qui se trouve en contrebas de la villa avait été inspectée par des plongeurs dimanche. Le moindre puits, fossé et trou d'eau a été exploré dans les environs.
    Une enquête judiciaire pour "disparition inquiétante" a été ouverte mais le plan alerte enlèvement n'a pas été déclenché. La section de recherches de la gendarmerie de Rennes et le groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine ont été chargés de l'affaire.
    Revenir en haut Aller en bas
    Claude2
    Commissaire surveillant
    Commissaire surveillant
    avatar

    Date d'inscription : 21/09/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 19:51

    Je viens d'ouvrir un fil de discussion pour les membres de ce forum (donc privé). Par respect pour le petit, pour ceux qui l'ont connu et aimé et pour l'enquête.

    Ce fil-ci reste ouvert aux membres pour poster des infos et pour les condoléances

    Ajout: Il est également ouvert à la lecture par les visiteurs.
    Revenir en haut Aller en bas
    Anne4
    Commissaire Divisionnaire
    Commissaire Divisionnaire
    avatar

    Date d'inscription : 13/11/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Lun 5 Juil - 22:05

    merci Juani pour les articles.

    Quelle tragedie pour cette famille et le bebe..

    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 6:17

    Nicodème. Des questions autour du décès



    6 juillet 2010 -


    Le corps du petit Nicodème, âgé de 22mois et recherché depuis samedi soir, a été retrouvé hier matin, dans une fosse septique, derrière la maison de ses grands-parents, àPleurtuit (35). Les causes du décès ne sont pas encore établies.





    9h45, hier. Alexandre de Bosschère, procureur de la République de Saint-Malo, quitte précipitamment, sans mot dire, le PC installé à la mairie de Minihic-sur-Rance (35). C'est de là que sont coordonnées les recherches pour retrouver Nicodème, 22mois, disparu depuis samedi, 17h. Dans la foulée, la gendarmerie annonce que le point presse prévu dans la matinée est repoussé, le temps «d'effectuer quelques vérifications». 10h. De nombreuses fourgonnettes prennent la direction de la maison des grands-parents du jeune enfant, au lieu-dit La Ville-es-Lièvre, à Pleurtuit, où il a été vu pour la dernière fois, jouant au ballon. C'était il y a 38heures...

    Périmètre de sécurité autour de la propriété

    S'en suivent des va-et-vient incessants de militaires, qui mettentrapidement en place un périmètre de sécurité autour de lapropriété. Ce qui ne laisserienaugurer de bon. L'atmosphère s'alourdit considérablement. 10h15. Plusieurs gendarmes sortent une civière du coffre d'une voiture. Ils sont bientôt rejoints par d'autres hommes, munis de bâches et de différents outils.

    Une fosse fouillée à plusieurs reprises

    10h30. La nouvelle à laquelle tout le monde s'attendait depuis une demi-heure, tombe tel un couperet. Effrayante. Définitive. «Il y a 45minutes, le corps de l'enfant a été retrouvé par la gendarmerie, qui effectuait de nouveau une sonde dans la fosse septique qui se trouve aux abords de l'habitation (...). L'enfant est décédé», lâche le procureur Bosschère. Tandis qu'une centaine de gendarmes et de nombreux quidams remuaient ciel et terre, depuis près de deux jours, dans un rayon de quatre kilomètres, pour retrouver Nicodème, l'enfant gisait donc à moins de 50m de la maison de ses grands-parents. Qui plus est dans un endroit fouillé à plusieurs reprises depuis samedi soir, de l'aveu même des gendarmes...

    Rien au hasard

    12h. Un médecin légiste effectue, sur place, l'examen externe du corps. De leur côté, les techniciens en investigation criminelle (TIC) de la gendarmerie sont à pied d'oeuvre, tandis qu'un hélicoptère tournoie dans le ciel afin de prendre des photos aériennes du site. On ne laisse donc rien au hasard pour comprendre les causes de la mort de l'enfant. «On entre désormais dans une phase méthodique, avec des constatations techniques», explique le colonel LaurentLe Gentil, commandant le groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine. Un homme pour qui «le décès accidentel n'est absolument pas écarté».

    Une question demeure

    15h30. Dans la mesure où aucune trace de violence n'a été relevée par le médecin légiste lors du premier examen du corps de l'enfant, «le caractère plausible de l'accident» est toujours d'actualité, commente le procureur. D'autant que le ballon avec lequel jouait Nicodème au moment de sa disparition a aussi été retrouvé dans la fosse. Toutefois, les investigations et les auditions se poursuivent. Il demeure quelques zones d'ombre. Et surtout une question, cruciale:
    comment se fait-il que l'enfant ait pu tomber dans cette fosse alors que lors des différentes fouilles, elle était recouverte de sa dalle en béton?


    • Gwendal Hameury
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 7:35

    Nicodème : l’accident «plausible»



    Le corps de l’enfant de 22 mois, disparu samedi de la propriété de ses grands-parents, près de Dinard, a été retrouvé hier matin dans une fosse septique, dont le lourd couvercle était fermé.




    Par PIERRE-HENRI ALLAIN Rennes, de notre correspondant Même si la justice considère la thèse accidentelle comme «tout à fait plausible», les circonstances de la mort du petit Nicodème, 22 mois, retrouvé hier matin dans une fosse septique refermée par une lourde dalle de béton, restent un mystère.
    libération.
    ----------
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 14:37

    Mort de Nicodème: "On a tous vu la dalle fermée sur la fosse"
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 14:47

    Pleurtuit (35). Mort du petit Nicodème : de nouveaux éléments en fin d'après-midi



    6 juillet 2010 à 12h29 -


    Le procureur de Saint-Malo devrait donner une conférence de presse vers 17 h à propos de la mort du petit Nicodème, dont on a retrouvé le corps hier dans une fosse septique, située dans le jardin de ses grands parents.






    Le procureur Alexandre de Bosschère, en charge du dossier relatif à la mort du petit Nicodème, ce week-end à Pleurtuit (35), donnera une conférence de presse, à 17 h, au palais de justice de Saint-Malo. Selon toute vraisemblance, il devrait donner les résultats de l'autopsie pratiquée hier après-midi, à l'institut médico-légal de Rennes, sur le corps du jeune garçon.
    Retrouvé dans une fosse septique
    Rappelons que Nicodème, 22 mois, a été repêché sans vie, hier matin, dans la fosse septique située dans le jardin de ses grands-parents, chez qui il devait passer des vacances en famille. Un endroit pourtant sondé à plusieurs reprises par les gendarmes. Sans résultat. Une centaine de militaires et de nombreux riverains avaient remué ciel et terre, pendant une trentaine d'heures, dans un rayon de 4 kilomètres, pour tenter de le retrouver vivant.
    Thèse de l'accident privilégiée
    Si les premières constatations laissent penser aux enquêteurs qu'il pourrait s'agir d'un décès accidentel, reste une question, cruciale, à laquelle le procureur répondra peut-être cet après-midi : comment l'enfant a bien pu tomber dans cette fosse alors que celle-ci était recouverte de sa dalle en béton, pesant 15 kilos, lors de la première fouille effectuée par les gendarmes, dès samedi soir ?
    Poursuite des auditions
    Pour comprendre les raisons de la mort de l'enfant, "nous rentrons désormais dans une phase très méthodique, avec des constatations techniques", avait expliqué le colonel Laurent Le Gentil, commandant le groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine, hier, à la mi journée. Mais les enquêteurs vont aussi poursuivre les auditions pour éclaircir certaines zones d'ombre. Ainsi, la famille, et notamment les trois frères et soeurs de Nicodème, les derniers à l'avoir vu en vie, devaient être entendus dans la journée, si leur état psychologique le permet.
    "Car dans ces circonstances, l'humain doit évidemment entrer en ligne de compte, expliquait ce matin le chef d'escadron Le Ravallec, officier de communication gendarmerie pour la région Bretagne. Ces auditions peuvent donc éventuellement être repoussées si nécessaire." Et de souligner qu'il fallait prendre son temps pour bien faire les choses
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 14:51

    Il jouait avec ses frères et ses cousines
    Le petit Nicodème était arrivé vendredi de la région parisienne avec ses parents et ses trois frères et sœurs afin de passer les vacances chez les grands-parents. Il a disparu samedi après-midi alors qu’il jouait dans le jardin de la propriété avec ses frères et ses cousines, des enfants de 7 à 10 ans. Les parents se sont aperçus de sa disparition vers 17 heures. Son corps a été retrouvé ce lundi matin.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 16:37

    la mobilisation du voisinageFaits divers mardi 06 juillet 2010



    • D'importants moyens avaient été mis en place pour rechercher le petit Nicodème. La famille tient à remercier ceux qui ont pris part aux recherches.
      « Merci aux habitants »

      Après la découverte du corps du petit Nicodème, hier matin, à Pleurtuit, la famille tient à remercier tous ceux qui ont participé aux recherches depuis l’annonce de la disparition du petit garçon de 22 mois, samedi dernier, dans la propriété familiale. « Nous avons été très touchés par la mobilisation des habitants du voisinage, commente le grand-père, contacté par téléphone. Également par le travail efficace des secours. »

      « Professionels et humains »

      Pendant près de quarante-huit heures, 120 gendarmes et autant de volontaires ont battu la campagne, fouillant les lieux sur plusieurs kilomètres à la ronde, afin de rechercher la moindre trace du petit garçon. Le grand-père de Nicodème salue aussi la présence des élus (maires et adjoints), du sous-préfet, et tout particulièrement le travail mené par le procureur de la République et les gendarmes. « Ils ont été à la fois très professionnels et très humains, ils ont été disponibles, ils ont fait preuve de beaucoup de tact dans ces circonstances douloureuses. »

      Une cellule d’aide psychologique

      Ce matin, la famille a été auditionnée par les gendarmes, à la brigade de Pleurtuit, afin de tenter de comprendre le déroulement des événements. Depuis la disparition de l’enfant, les proches ont bénéficié du soutien d’une cellule d’aide psychologique car, comme le soulignaient les gendarmes hier, « la famille vit un drame épouvantable. »

      Tester la dalle en béton

      Aujourd’hui, les enquêteurs sont encore présents autour de la maison, afin de mener les investigations nécessaires à l’enquête. « Une phase extrêmement méthodique, qui demande beaucoup de rigueur », comme le précisait hier le colonel Laurent Le Gentil, chef du groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine. Des techniciens en investigation relèvent des indices, particulièrement autour de la fosse septique où a été découvert le corps sans vie de l’enfant. Les enquêteurs ont prévu « une expertise technique » pour tester la dalle circulaire en béton, d’une quinzaine de kilos, qui couvre la fosse, afin de déterminer si le poids du petit garçon aurait suffi, à lui seul, à la faire basculer.

      Les obsèques à Pleurtuit ou à Pontoise

      Alexandre de Bosschères, le procureur de la République de Saint-Malo, a prévu de communiquer cet après-midi, à 17 h. On en saura sans doute plus sur les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps de l’enfant, hier, à l’Institut médico-légal de Rennes. Également sur les auditions des membres de la famille. Les obsèques de Nicodème auront lieu dans les prochains jours, à une date qui n’est pas encore fixée. La famille n’a pas encore choisi le lieu. Ce pourrait être Pleurtuit ou Pontoise, en région parisienne, là où sont domiciliés les parents de l’enfant.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 17:29

    L’énigme de la dalle de béton


    Dans les environs, la famille Leroux est bien connue. En effet, François, le grand-père, est né près de la Moisiais, à quelques centaines de mètres de cette maison achetée il y a un peu plus de cinq ans pour que la famille y passe ses vacances et, selon Julia, la doyenne, pour « se rapprocher du berceau ». Fils d’un marin et d’une mère au foyer, il est parti dans l’Essonne pour y faire une carrière d’agent des impôts, comme son épouse qu’il a rencontrée là-bas. Il est décrit comme un homme très calme, bien intégré, encore entouré de ses frères, sœurs et cousins dans les environs. Vieillissant, il « a du mal à se déplacer », selon une voisine qui voit souvent passer le couple dans une petite voiture grise, son épouse au volant. Leurs deux filles, toutes deux mariées et mères, n’ont jamais fait parler d’elles.
    Une énigme demeure, dont le procureur de la République et le commandant Laurent Le Gentil, qui a coordonné les opérations de secours et qui dirige la procédure d’enquête, espèrent avoir bientôt le fin mot. Comment, alors que ce trou de regard de fosse septique « a toujours été vu fermé », le corps de Nicodème a-t-il pu y tomber ? En effet, durant les recherches, cette fosse était bouchée par une dalle de béton de 15 kg. En outre, cette fosse avait été sondée à l’aide d’un bâton, sans résultat.
    Ce n’est que lorsqu’un gendarme s’est aidé d’un râteau que le corps a été trouvé. Ce point, s’il trouvera certainement une explication, éveille dans certains esprits des suspicions, anime toutes les conversations de bistrot. Tandis que les vacanciers profitent des plages, du climat et des paysages, une famille souffre. Vendredi soir, Nicodème et les siens arrivaient, eux aussi, de Pontoise, pour passer un joyeux été. Ni lui ni eux n’y auront plus jamais droit.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 18:04

    mystère à eclaircir:
    Le corps du petit Nicodème, un enfant de 22 mois, a été retrouvé lundi matin dans une fosse après 36 heures de recherche. Un gendarme a trouvé ce corps sans vie quand il a renouvelé sa recherche dans la fosse sceptique de la maison des grands parents de l’enfant après une recherche de 24 heures sans résultat. Le gendarme a repêché le corps de l’enfant à l’aide d’un râteau. Un phénomène assez étonnant car Alexandre de Bosschère, le Procureur de la République de Saint-Malo a déjà fait une précision que la fosse a été bien fouillée plusieurs fois Samedi et Dimanche. Le lundi après midi, le ballon avec lequel Nicodème jouait, flottait dans la fosse. Une thèse plausible pouvait être tirée à partir de cela même s’il existe encore plusieurs arguments à éclaircir. La question que tout le monde se pose est que, comment le petit Nicodème a-t-il pu tomber dans la fosse alors que celle-ci était toujours couverte d’une dalle circulaire en béton de 15kg. Quant aux parents du petit garçon, ils seront auditionnés ce jour et attendent le résultat de l’autopsie du corps faite le lundi après midi. Des auditions seront aussi faites pour les enfants qui seront accompagnés de pédopsychiatres. A noter que Nicodème jouait avec des enfants quand ces derniers l’ont vu pour la dernière fois.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mar 6 Juil - 19:02

    Alexandre de Bosschère, le procureur de la République de Saint-Malo, a tenu une courte conférence de presse, à 17 h, pour livrer les derniers éléments concernant la mort du petit Nicodème, dont le corps a été découvert hier matin dans la fosse septique de la maison des grands-parents, à Pleurtuit.



    La plaque a été déplacée

    « Il est exclu que la plaque recouvrant la fosse septique ait basculé toute seule. Elle a été manifestement déplacée. » Par qui ? C’est toute la question. Pas par le petit garçon trop jeune du fait de son âge, 22 mois seulement. Peut-être par un autre membre de la famille, un enfant ou adulte. L’intervention d‘un tiers est exclue, d’après les enquêteurs. « Il ne s’agit pas d’un acte de malveillance. L’hypothèse la plus probable, c’est celle d’un accident tragique. Une négligence ou un jeu, peut-être le mélange des deux. »



    Expliquer, pas mettre en cause

    Les auditions de la famille vont se poursuivre. L’intention du procureur de la République est visiblement de protéger la famille du petit Nicodème, « profondément bouleversée, qui s’est toujours montrée digne, responsable, déterminée à coopérer. » Il le dit clairement : « l’enquête a pour objet d’expliquer les choses, pas de mettre en cause quelqu’un. Même si un jour on sait, je ne vous le dirais pas. »



    Pas de traces de violence

    L’autopsie pratiquée hier, en fin d’après-midi, à Rennes, confirme l’examen externe qui avait été pratiqué par un médecin légiste sur place. « Il n’y a pas de traces de violences, le diagnostic d’une mort par noyade est confirmé, elle s’est produite très rapidement. L’heure du décès correspond à l’heure de la disparition. »





    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mer 7 Juil - 7:09

    Le petit Nicodème Coste, 22 mois, est mort par noyade, à la suite d'un «tragique accident». C'est ce qu'a révélé le procureur Alexandre de Bosschère, hier, à Saint-Malo.
    «L'autopsie a conclu à une mort par noyade. L'heure du décès, qui est survenu rapidement, correspond à celle de la disparition del'enfant». C'est par ces mots qu'Alexandre de Bosschère, procureur de la République de Saint-Malo, a définitivement mis fin, hier, aux interrogations entourant le décès, samedi, du petit Nicodème Coste, 22 mois. Son corps avait été retrouvé lundi matin, à Pleurtuit (35), gisant dans la fosse septique située dans le jardin de ses grands-parents, chez qui il devait passer des vacances en famille. Exit, donc, «le fantasme de l'intervention d'une tierce personne, venant déposer le corps du petit garçon dans la fosse le lendemain de sa disparition», souligne le procureur. L'expertise anatomopathologique du corps, ainsi que la comparaison entre les liquides prélevés dans les poumons et l'estomac de l'enfant et ceux contenus dans la fosse septique, devraient très certainement confirmer que cette hypothèse ne tenait pas la route. «L'enquête exclut également lathèse du basculement de la dalle en béton recouvrant la fosse», a immédiatement précisé Alexandrede Bosschère. Dans la mesure où, la veille, ce dernier avait déjà annoncé qu'aucune lésion externe, pouvant résulter de violences, n'avait été constatée sur le corps de Nicodème, la seule hypothèse plausible reste donc celle d'un décès accidentel. Un décès consécutif à un jeu entre enfants ayant mal tourné? Àl'oubli d'un adulte de refermer la fosse après l'avoir ouverte? Plusieurs pistes sont à l'étude. Toutefois, le procureur n'a pas souhaité en dire davantage, se contentant d'évoquer «un tragique accident».

    «Une famille très digne»

    D'autant que les auditions se poursuivent. Hier encore, la famille de Nicodème, «très digne, responsable et parfaitement coopérante», selon les termes employés par lemagistrat, était entendue par lesenquêteurs. Notamment les trois frères du petit garçon, ainsi que sa cousine, les derniers à l'avoir vu en vie. Car une autre question reste sans réponse: qui a recouvert l'ouverture de la fosse avec cette dalle circulaire en béton, pesant 15kilos, alors que la jeune victime venait de s'y noyer?



    «Aucun élément ne laisse penser à un acte de malveillance par quiconque. Qu'il s'agisse d'un membre de la famille ou d'une personne extérieure à celle-ci», a répondu le procureur de Bosschère. Un homme convaincu que celui qui a replacé cette dalle ne savait pas ce qui venait de se produire. «La justice en est arrivée à un point où elle recherche moins la mise en cause de quelqu'un que des éléments permettant d'expliquer à la famille ce qui s'est réellement passé», aconclu le magistrat. Comme pour mieux signifier que la famille vivait dans une telle souffrance qu'il n'était peut-être pas nécessaire qu'on cherche absolument à trouver un coupable.

    7 juiillet 2010.
    Revenir en haut Aller en bas
    Juanita
    Commissaire Adjoint
    Commissaire Adjoint
    avatar

    Date d'inscription : 25/10/2007

    MessageSujet: Re: Nicodème   Mer 7 Juil - 11:23

    Quelqu'un a déplacé la plaque fermant la fosse septique, l'enfant s'est noyé dedans. Il ne s'agit pasd'un acte de malveillance, plutôt d'un « geste malheureux », a indiqué hier le procureur.

    La piste accidentelle se confirme dans la mort du petit Nicodème, comme l'a déclaré, hier, Alexandre de Bosschère, le procureur de la République de Saint-Malo. Après de longues recherches, le corps de l'enfant de 22 mois avait été découvert lundi matin, dans la fosse septique à l'arrière de la maison des grands-parents, à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine).

    L'autopsie pratiquée lundi, à Rennes, n'indique rien de suspect. « Il n'y a pas de traces de violences. La mort par noyade est confirmée, elle s'est produite très rapidement. L'heure du décès correspond à l'heure de la disparition. »
    La plaque de béton d'une quinzaine de kilos qui fermait la fosse « a été déplacée, a affirmé le procureur. Il est exclu qu'elle ait basculé toute seule ». Quand les recherches ont débuté, elle était en place. Qui l'a fait bouger? C'est toute la question. Pas le petit garçon, trop jeune. Peut-être un autre membre de la famille, un enfant ou un adulte. L'intervention d'un tiers a été exclue par les enquêteurs. « Il ne s'agit pas d'un acte de malveillance. » On s'oriente vers « un geste malheureux, dit le procureur. L'erreur d'une personne qui se trouvait là. Une négligence ou un jeu, peut-être le mélange des deux. »
    « Expliquer,pas mettre en cause »
    Les auditions de la famille vont se poursuivre. Un enfant a déjà parlé aux gendarmes, les autres le feront également. Au moment de la disparition de Nicodème, samedi après-midi, il était chez ses grands-parents avec ses trois frères, âgés de 5, 7 et 9 ans, et une cousine.
    Une cellule d'aide psychologique a été mise en place. « L'enquête a pour objet d'expliquer les choses, pas de mettre en cause quelqu'un », souligne Alexandre de Bosschère. Le procureur veut protéger une famille « profondément bouleversée, qui s'est montrée digne, responsable, déterminée à coopérer». Il n'a pas prévu d'ouvrir une information judiciaire.
    Selon Vincent de la Morandière, avocat au Barreau de Paris, « nous sommes ici dans le cas d'un homicide involontaire. Celui qui a ouvert la plaque de la fosse a une responsabilité indirecte dans l'accident, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de causalité immédiate. Il ne ne s'agit pas non plus d'une faute délibérée. Donc il n'y a pas de responsabilité pénale. »
    L'affaire devrait en rester là. Pressé de questions, le procureur de la République a fini par lâcher : « Même si on sait un jour, je ne vous le dirai pas. »
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Nicodème   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Nicodème
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
     Sujets similaires
    -
    » Nicodème

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ENFANTS RETROUVES :: Disparitions résolues (décès)-
    Sauter vers: