Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Emission sur Estelle 19/1/2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Emission sur Estelle 19/1/2010   Lun 18 Jan - 21:45

JO a écrit:
Bonjour à tous,

Claude,

Je n'ai pas trouvé de fil pour Estelle mais il serait utile de copier cet article sur le fil d'Estelle. L'émission est pour le 19/1.

------------------

Magali Lunel grande enquêtrice pour les... disparitions d'enfants !



News publiée le Dimanche 17 Janvier 2010 à 14:22

J-2 pour la talentueuse Magali Lunel...

En effet, la journaliste venue tout droit de la chaîne d'information LCI et actuellement aux commandes d'Enquêtes et Révélations - nouvelle version du Droit de Savoir - sur TF1, reste sur la Une et nous proposera dès mardi, un nouveau magazine... Disparitions !

Dans TV Magazine, la jolie Magali - belle soeur du footballeur du PSG Sylvain Armand - nous en parle plus en détails.

Cette nouvelle émission reviendra sur les grandes disparitions en insistant particulièrement sur celles des enfants.

Chaque année 48 000 enfants sont portés disparus en France.

Mais Magali se veut rassurante : "Parmi eux il y a de nombreux fugueurs et beaucoup d'entre eux sont retrouvés en vingt-quatre heures".

Loin d'être une pale copie de Perdu de vue, Disparitions est avant tout un magazine d'information, son but n'est donc en aucun cas de résoudre une affaire ou d'apporter de nouveaux éléments à l'enquête.

A ce sujet Magali déclare : "Nous ne sommes pas dans le crénau de Perdu de vue, qui avait sa finalité, et encore moins dans de la fiction.

[...] les téléspectateurs s'apercevront que le concept n'est absolument pas le même".

Dans ce premier épisode de Disparitions, Magali reviendra en grande partie sur l'affaire Estelle Mouzin, l'une des disparitions d'enfant les plus médiatisées.

Un documentaire émouvant, et très bien réalisé qui revient notamment sur le jour de sa disparition, proposant également des interview des amies d'Estelle, ses parents, ses maîtres d'école...

"Pour la première fois, les enquêteurs qui se sont succédé sur cette affaire acceptent de faire le point sur les pistes étudiées, les faux-pas et les faux espoirs", raconte Magali.

"Disparitions" vous fera également découvrir le fonctionnement du plan Alerte enlèvement.

Pour l'instant, un deuxième numéro n'est pas prévu, et la programmation de Disparitions reste évenementielle.

Celle qui se dit passionnée par son travail est emballée par cette expérience et a vraiment l'impression que les disparitions restent un sujet très "concernant".

Disparitions, mardi 19/01, 23h15 sur TF1 !


Chloé Breen
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Emission sur Estelle 19/1/2010   Mar 19 Jan - 11:54

Bonjour à tous,

http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-enquete-estelle-mouzin-rebondit-a-la-television-19-01-2010-782785.php

DISPARITION

L’enquête Estelle Mouzin rebondit à la télévision

Il y a sept ans, Estelle, 9 ans, disparaissait sur le chemin de l’école à Guermantes (Seine-et-Marne). Ce soir, TF 1 diffuse une nouvelle émission, « Disparitions », consacrée à cette enfant.

Jean-Marc Ducos | 19.01.2010, 07h00

Sept ans après la disparition d’Estelle Mouzin à Guermantes (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2003, Aïda Traoré, la nouvelle juge d’instruction chargée du dossier au tribunal de Meaux a choisi de diffuser un portrait vieilli de l’enfant qui aurait aujourd’hui 16 ans. Une décision prise par son prédécesseur, la juge Sophie Combes, au cours de l’été 2009, accompagnée de la mise en place d’un numéro vert et d’une adresse e-mail.

Multimédia
Video : Son père dans l'attente «comme au premier jour»


Les cheveux plus longs, le visage allongé, un menton large, c’est la nouvelle image d’Estelle.
L’occasion pour la police judiciaire de susciter un témoignage afin de relancer une enquête actuellement en panne.

Mais, paradoxalement, ce dossier est aussi l’un des plus volumineux jamais traités par la police judiciaire.

Plus de 9 000 pièces de procédure ont déjà été engrangées. Une enquête qui a connu de nombreuses péripéties et impasses.

Des opérations inédites
Le tueur en série, Michel Fourniret, un temps soupçonné, reste dans la ligne de mire des enquêteurs.

L’avocat de la famille Mouzin, M e Didier Seban, s’apprête d’ailleurs à demander l’expertise et la comparaison de presque 2 000 cheveux ou éléments pileux retrouvés dans les véhicules du tueur condamné à perpétuité en mai 2008 pour sept meurtres.

D’autres pédophiles, repérés lors d’une vague d’arrestations en décembre 2003, sont aussi des suspects potentiels.

Malgré le temps, le père d’Estelle Mouzin, Eric, 55 ans, continue à y croire. Jamais il n’a baissé les bras.
« La diffusion de cette photo est l’opportunité d’obtenir un témoignage ou d’inviter à parler quelqu’un qui sait quelque chose.

Il faut un élément nouveau », lance-t-il.
L’été dernier, Eric Mouzin a demandé à la juge Sophie Combes si « la mise en place d’un portrait vieilli était pertinente ». La réponse a été affirmative. C’est d’abord l’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie (Ircgn) qui est chargé de la réalisation. La photo n’est pas jugée appropriée.

Une seconde a été réalisée avec l’aide d’une société américaine travaillant pour l’association National Center for Missing Children. « Il s’agit de mettre de son côté tous les moyens pour obtenir un résultat », constate Eric Mouzin.

Pourtant, la police judiciaire a multiplié les opérations inédites, allant jusqu’à consulter les images satellites de la région de Guermantes ce soir-là. Sans oublier la perquisition simultanée de 700 pavillons dans la région. Les policiers ont aussi tracé 15 000 appels téléphoniques qui ont suivi l’heure de la disparition d’Estelle. En vain.

Fin janvier 2008, un renseignement avait signalé la présence d’os sur un chantier de construction d’un restaurant, le Royal Wok, à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). La juge Combes avait fait procéder à des fouilles spectaculaires. Les policiers ont retrouvé des os de mouton. Le gérant du restaurant a reçu depuis plus de 300 000 € d’indemnités.

En janvier 2009, un pédophile repenti alerte la police car il a cru reconnaître une jeune fille ressemblant étrangement à Estelle sur un site pédo-pornographique géré par un Estonien. Pendant plusieurs semaines, les propriétaires et exploitants du site sont placés sous surveillance. Mais après expertise, la photo n’est pas celle d’Estelle.

Les policiers du groupe Estelle à Versailles restent mobilisés et ont déjà effectué six missions à l’étranger et une trentaine en province. Plus récemment, cet automne, des lettres anonymes ont été envoyées à des habitants de Guermantes désignant l’un d’eux comme l’auteur de l’enlèvement.

Numéro vert pour la France : 0800.33.60.98. Numéro vert pour l’étranger : +33.800.33.60.98. Courriel : estelle.info/interieur.gouv.fr.

Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
 
Emission sur Estelle 19/1/2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semi Marathon 2010 de la Légion Etrangère à Castelnaudary
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» Foire de Lessay 2010.
» 24 heures beaunoises 28 et 29 mai 2010
» Rallye Haut Perché ASM/ACSAM du 18 Avril 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ESTELLE - PEDRO - Et tous les autres...-
Sauter vers: