Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Marina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 7:31

samedi 12 septembre 2009


Marina, 8 ans, retrouvée morte au Mans



Le père a menti sur les circonstances de la disparition. Le corps de la fillette, qui aurait passé un moisdans un congélateur, était caché dans un entrepôt.

Marina, 8 ans, est morte. Son corps a été retrouvé vendredi matin, à l'intérieur d'un entrepôt des Mutuelles du Mans, dans le quartier Californie, au sud-est du Mans.

D'après Joëlle Rieutort, procureure de la République, le cadavre, « sans traces de violences apparentes », se trouvait « dans un container » ou « dans une benne bétonnée ». D'après une autre source, la fillette a été découverte sous une dalle de béton.
Le cadavre a été retrouvé sur les indications du père, déménageur, qui avait accès au site des Mutuelles. Un papa menteur.
Mercredi soir, il avait alerté les secours, affirmant que sa fille avait disparu sur le parking du Mc Donald's de Saint-Saturnin, en périphérie nord du Mans. Il aurait garé sa Fiat break pour aller commander trois menus au restaurant, avec le demi-frère de la fillette, la laissant assoupie à l'arrière. À leur retour, l'enfant s'était envolée.
Décédée début aoûtselon le père
Placé en garde à vue dans la nuit de jeudi à vendredi, le père aurait reconnu que « la thèse de l'enlèvement était imaginaire. Mais qu'il était bien accompagné de son fils de 10 ans ». À son tour, la mère a été placée en garde à vue, vendredi matin.
Pour la procureure, la fillette serait « probablement » décédée à Écommoy, à vingt kilomètres du Mans, où la famille a vécu de mai à août. « Le papa a dit que la fillette était décédée début août, de mort naturelle, a-t-elle indiqué. « Il a expliqué qu'il aurait emmené le corps à la cave et qu'il aurait pu le mettre dans un congélateur ». Le corps y aurait passé un mois, avant d'être abandonné il y a quelques jours là où on l'a retrouvé.


MENSONGE ENCORE! si Marina etait morte de mort naturelle, pourquoi la cacher alors qu'il est si simple d'appeler un docteur et faire constater le déces pour l'inhumer ensuite!
à suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 9:40

Bonjour et merci Jo et Juanita.
Au moins dans cette histoire, on a quelques informations de la procureure. Mais je n'ai toujours pas tout compris.

Suivant ce qu'on lit:

- Elle souffrait d'une déficience mentale et / ou d'un handicap physique.

- Il y aurait eu un / voire plusieurs "signalement(s) pour maltraitance" (ou suspicions), avec des lésions qui pourraient être liées à la vie courante (ou pas).

- Elle aurait été examinée au mois d'août, alors qu'elle serait déjà décédée au début de ce même mois. Shocked

- Son corps aurait été retrouvé "sans traces de violences apparentes" (j'attends les résultats d'autopsie), dans un container / dans une benne bétonnée / sous une dalle de béton. Shocked

- "Il aurait pu le mettre dans un congélateur"... j'imagine qu'il va avoir des analayses à ce sujet. Pourquoi a-t-elle dit "aurait pu" au lieu de "aurait mis" tout simplement?

- Pourquoi avoir conservé le corps (si c'est vrai) pour ensuite l'abandonner?

- Pourquoi avoir attendu tout l'été?

- Je reprends ton point, Juani, si la mort était naturelle, pourquoi toute cette dissimulation apparente?

- Pourquoi l'avoir abandonné sur son lieu de travail?

- Qu'ont dit les autres membres de cette famille?

- Est-ce qu'il aurait pu avoir un accident impliquant un autre enfant?
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 9:52

Bonjour Claude,

J'ai retenu que oui, il y avait maltraitance, signalée à deux reprises par l'école dans deux établissements différents.
C'est la raison pourquoi cette famille recomposée déménageait souvent.
Elle avait une légère déficience mais devait faire sa rentrée en CM2 donc suivait une scolarité normale.

Cet après-midi, le corps va être autopsié car malgré tout, les enquêteurs sont sceptiques sur le décès dû un accident domestique.

Les autres enfants sont pour le moment plaçés dans un foyer.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 10:56

Bonjour à tous,
Bonjour Claude, Cass et Juani et Saddie,

Voici un peu plus de détails



L' affaire Marina

Guilhem Battut, De notre envoyée spéciale au Mans, Nathalie Mazier,

le samedi 12 septembre 2009 à 04:03

Le corps de la petite Marina, 8 ans, a été retrouvé vendredi dans un entrepôt de la banlieue du Mans et son père a avoué en garde à vue avoir inventé l’histoire de sa disparition mercredi soir, pour dissimuler une mort selon lui « naturelle » survenue un mois plus tôt.

Il avait signalé sa disparition sur le parking d’un restaurant McDonald’s, en périphérie nord du Mans, à Saint-Saturnin. Aux enquêteurs, il disait l’avoir laissée seule, endormie dans sa voiture, le temps d’aller chercher des repas. Il a menti : sur ses indications, Marina, 8 ans, a été retrouvée morte hier matin, deux jours après sa prétendue disparition.
« Le corps se trouvait dans un conteneur entreposé dans un dépôt du quartier de la Californie du Mans, à disposition des salariés de l’entreprise de déménagement où il travaille », révèle une source proche du dossier. Joëlle Rieutort, procureure de la République du Mans, précise : « S’ils n’ont pas eu immédiatement des doutes, les gendarmes ont assez rapidement trouvé que l’attitude de ce père était troublante et que certaines de ses déclarations semblaient contradictoires. Il a été placé en garde à vue (NDLR : dans la nuit de jeudi à vendredi). Sa femme aussi. »

Si cette dernière « n’a rien dit depuis la disparition de sa petite fille », son époux, en revanche, « confronté aux éléments troublants soulevés par les enquêteurs, a assez rapidement reconnu que ce qu’il avait dit jusqu’ici n’était pas conforme à la réalité. Il a reconnu que sa fille n’avait pas disparu et a déclaré qu’il savait où elle se trouvait. Il a alors indiqué aux militaires un entrepôt »…
Congélateur

Selon les premiers éléments de l’enquête, le corps de l’enfant ne portait pas de trace de coup particulière. Selon son père, Marina est morte de « manière naturelle » le 7 août. Il dit que ce matin-là, « au réveil, il a trouvé sa fille inanimée dans son petit lit. Il dit qu’il a paniqué et n’a pas su quoi faire », explique Joëlle Rieutort.
L’homme aurait également raconté avoir, dans un premier temps, entreposé le cadavre de sa fille dans un congélateur situé dans la cave du précédent domicile familial, à Ecommoy, dans la Sarthe, « avant de le transporter jusqu’à l’entrepôt où il a été découvert (vendredi) matin ». Des éléments qui « restent à préciser », nuance-t-on au parquet, où la thèse de la mort naturelle ne semble pas être privilégiée. « L’autopsie, qui devrait avoir lieu très prochainement, sera déterminante. »
Au rayon des certitudes, la procureure a en revanche confirmé qu’un « signalement » de maltraitance avait été transmis au parquet du Mans en juin 2008. L’enfant présentait de multiples lésions sur tout le corps, ainsi que des hématomes, en nombre. Elle avait été vue par un médecin et entendue par des enquêteurs à qui elle avait dit être souvent tombée ou avoir été chahutée par le chien de la famille.
Ses parents avaient eux aussi été entendus par les services sociaux qui avaient conclu que les enfants de cette famille recomposée de cinq enfants n’étaient pas en danger. L’affaire avait été classée en octobre 2008.

Marina, “une enfant triste qui ne se plaignait jamais”

A Coulans-sur-Gée, où Marina a vécu moins d’un an avec sa famille, tout comme à Brains-sur-Gée, où elle a effectué sa dernière année scolaire, en classe de CP, voisins et parents d’élèves sont sous le choc. Tous gardent le souvenir d’une enfant qui pleurait souvent sur le chemin de l’école.

16 h 30, hier. En cet après-midi ensoleillé, les parents s’amassent devant les grilles du portail de l’école primaire de Brains-sur-Gée (Sarthe). La cloche va bientôt sonner. Marina a, pour certains d’entre eux, côtoyé leur fils ou leur fille. Pour d’autres, le souvenir de la fillette ne leur est revenu en tête qu’après l’avoir aperçue sur l’appel à témoins largement diffusé dans la presse. L’image d’une enfant aux cheveux châtain clair, qui boitait légèrement depuis toujours. Un souvenir d’autant plus douloureux que c’est dans cette école que Marina a effectué sa dernière rentrée. L’an passé, elle était en CP. Mais elle n’a pas terminé son année. Il semble que sa famille a préféré déménager après que le directeur de l’école a alerté les autorités en charge de la protection de la petite enfance d’un soupçon de maltraitance.


« A pied, par tous les temps »

« Nous sommes tous très attristés par ce qui s’est passé », confie son ancien instituteur dans sa salle de classe qui vient à peine de se vider. C’est lui qui a prévenu son supérieur des soupçons qu’il nourrissait à propos de son élève. Pendant plusieurs mois, Marina a fait partie de son unique classe. Il a eu le temps de l’observer, de l’écouter, de la connaître. Qu’a-t-il remarqué d’inquiétant ? Cet homme discret, passionné par son métier, n’en dira pas davantage. Il concédera juste qu’il s’agissait là de son premier signalement.
Dans la cour de l’école, certains enfants chahutent encore. « Comment va-t-on leur expliquer ce qui est arrivé à Marina ? » s’inquiète une maman, le regard posé sur son bambin. A ses côtés, une autre mère se souvient bien de la fillette. « Je la voyais souvent, car elle passait devant chez moi, à pied, pour aller prendre le bus qui la conduisait à l’école. Elle pleurait sur le trajet qu’elle faisait par tous les temps. Ce qui m’étonnait, c’est que sa mère conduisait ses autres enfants en voiture jusqu’à l’école maternelle. Mais jamais Marina. » Une autre de poursuivre : « Marina ne parlait pas beaucoup. Elle était souvent à l’écart des autres enfants. »
« Elle ne se plaignait jamais »

Une fois la classe terminée, la petite fille rentrait chez elle en bus, comme beaucoup d’autres enfants des villages alentour. Au volant, le chauffeur se souvient d’une fillette « gentille » et « courageuse » : « On voyait qu’elle avait des marques d’égratignures, qu’elle avait du mal à marcher, mais elle ne se plaignait jamais. »
Une fois arrivée, à Coulans-sur-Gée, au domicile familial situé dans un lotissement, rue de l’Echelette, qu’était le quotidien de cet enfant ? Pour l’heure, il est difficile de le savoir tant la famille était méconnue dans le quartier. « C’était des gens discrets, ils ne parlaient pas beaucoup », confie un voisin en fixant l’ancienne maison aux volets blancs que louait la famille. La plupart ignorent d’ailleurs le nombre d’enfants qui vivaient dans le pavillon neuf, dépourvu de clôture.
« Je n’en ai jamais vu cinq jouer dehors », indique l’un d’entre eux. Et d’ajouter : « On voyait souvent un petit garçon de 7-8 ans et une petite fille, c’est tout. » La voisine directe de la famille, elle aussi, ne voyait jamais les autres.
A quelques maisons de là, un autre se rappelle très bien Marina qui jouait de temps en temps avec sa fille l’an dernier. « Elle boitait un peu, mais avant le départ de la famille elle avait de plus en plus de mal à marcher », souligne-t-il. Lui qui accompagnait la classe de CP à la piscine une fois par semaine a bien remarqué des « marques » sur les jambes de la fillette. Mais il préfère ne pas évoquer ce qui a pu arriver à quelques pâtés de maisons de chez lui. En tout cas, lui, comme beaucoup d’autres, n’avait pas cru une seconde à la thèse de la disparition…


Dernière édition par JO le Sam 12 Sep - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 10:57

samedi 12 septembre 2009


Une famille de cinq enfants toujours sur le départ

Cinq communes en deux ans. La famille de Marina n'arrête pas de déménager. De fuir ? En avril, après une semaine d'absence à l'école, Marina revient les pieds meurtris. L'équipe enseignante s'inquiète, appelle un médecin scolaire. Le soir même, la fillette est hospitalisée pour un mois. Le mot d'excuse des parents évoque des cors aux pieds, le diagnostic s'avère bien pire.

Début mai, une nuit, sans prévenir personne, la famille quitte sa maison de Coulans-sur-Gée. Et s'installe à Écommoy, au sud du Mans. Derrière le monument aux Morts, face à une barre d'immeubles, elle occupe une grande maison. Leur voisine aperçoit rarement les enfants. Ils sont inscrits à la cantine, mais n'y prennent jamais leurs repas.
Éric Sabatier, 37 ans, et Virginie son épouse, 30 ans, vivent ensemble depuis neuf ans. Cette famille recomposée, qui a fait l'objet d'un signalement pour maltraitance classée sans suite en 2008, compte cinq enfants et en attend un sixième. L'aîné, un garçon de 10 ans, est issu d'une première union. Marina était la première fille du couple. Lui est déménageur, elle élève les enfants. Partout où ils posent leurs valises, ils ne fréquentent personne. À Coulans-sur-Gée, seul le père vient à l'école. La mère sort très peu.
Marina, elle, est plutôt « attachante », selon le directeur d'école. Pourtant, la petite fille souffre. Elle arrive le matin le ventre vide, finit parfois les assiettes et chaparde les goûters de ses camarades. Entre septembre et avril, elle manque 33 jours de classe. Des absences qui se répètent à Écommoy.
Dernier déménagement : en début de semaine, à Lavardin. Marina était inscrite à l'école, elle aurait dû rentrer jeudi, avec une semaine de retard à cause du déménagement. Mercredi soir, son père la déclarait disparue.

Ouest France
Revenir en haut Aller en bas
bagy
Commissaire de Police
Commissaire de Police
avatar

Localisation : Paname
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 12:05

on passe un permis pour conduire une voiture mais n'importe quel pervers peut faire un enfant! Lorsque des personnes adoptent ils passent des entretiens. J'en suis à me demander s'il ne faudrait pas aussi un permis pour faire des enfants, cela éviterait ce genre de drame et des petites vies de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 12:13

Bagy, bonjour,

Marina n'était pas une enfant adoptée mais née de leur union, à ces deux fous ! et en plus un 6ème est en route ..
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 12:26

Que sait-on de sa famille?
Marina, 8 ans, souffrait d’une «petite déficience intellectuelle»
mais était scolarisée selon la procureure. Elle était issue d’une
famille recomposée de cinq enfants qui vivait depuis deux dans la
région mais «venait d’emménager au Mans».

Selon Europe 1, ses parents déménageaient régulièrement: «Mardi, leur voisine les a vus faire de nouveau leurs cartons».

Marina avait «récemment fait l'objet de deux signalements auprès de la
justice pour suspicion de maltraitance» de la part de deux directeurs
d’école, selon la radio qui ajoute que la fillette avait également été
hospitalisée pendant un mois au printemps dernier.

Quelle était la version du père?
Il avait indiqué aux gendarmes qu’il avait laissé dormir sa fille dans sa voiture, mercredi soir, sur le parking d’un McDonald’s de Saint-Saturnin,
au nord du Mans, le temps d’aller commander un repas à emporter avec
son fils de 10 ans. À son retour, vingt minutes plus tard, Marina avait
disparu.

Le père a ensuite alerté les personnes présentes sur le parking et la
gendarmerie. Une version rapidement suspecte aux yeux des gendarmes.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 13:13

Sur RTL :

http://www.rtl.fr/fiche/5928205033/marina-des-soupcons-de-maltraitance-existaient.html
Revenir en haut Aller en bas
Juanita
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 19:51

Marina: les parents mis en examen pour homicide volontaire et séquestration





Le parents de Marina, retrouvée morte vendredi au Mans après que son père eut inventé l'histoire de sa disparition, ont été mis en examen samedi pour homicide volontaire, séquestration et violences habituelles sur mineur, a indiqué la procureure adjointe de la République du Mans.
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 20:09

RIP, petite puce
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Sam 12 Sep - 21:34

C'est l'horreur ce couple !!!

Il n'y a pas d'autres mots !

C'est la prison à perpétuité peut-être et les autres enfants ??? qui va s'en porter ????




Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Dim 13 Sep - 2:53

Bonsoir à tous,
Bonsoir Cassandre,

oui c'est horrible le calvaire de cette petite fille probablement fréquemment maltraîtée.

J'espère qu'ils croupiront longtemps en prison. Leur cellule sera toujours bien plus confortable qu'une petite cave lugubre où Marina a dû agoniser des maltraitances qu'elle a endurées.





Modification: déformation de la page. C2


Dernière édition par JO le Dim 13 Sep - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Dim 13 Sep - 2:54

Les parents de Marina mis en examen pour homicide volontaire et séquestration

De Déborah CLAUDE (AFP) – Il y a 7 heures

LE MANS — Les parents de la petite Marina, retrouvée morte vendredi au Mans après que le père eut monté de toutes pièces l'histoire de sa disparition, ont été mis en examen samedi pour homicide volontaire, séquestration et pour des maltraitances qu'ils lui infligeaient depuis des mois.

Les deux parents, mis en cause à part égale, risquent la réclusion criminelle à perpétuité, a expliqué samedi la procureure adjointe de la République du Mans, Chantal Moulin-Bernard.

Le parquet a demandé leur incarcération.
La fillette de 8 ans, que le père avait déclarée mystérieusement disparue mercredi sur le parking d'un restaurant Mc Donald's de la périphérie nord du Mans, subissait des violences depuis "de nombreux mois", d'où une mise en examen également pour violences habituelles sur mineur de 15 ans par ascendant.

Au début du mois d'août, la fillette "a subi une scène de violence, puis a été placée dans la cave" du domicile familial, un pavillon dans lequel ils s'étaient installés récemment, à Ecommoy (Sarthe), a expliqué Mme Moulin-Bernard.

Elle aurait reçu lors de cette scène principalement des coups "à la main". La magistrate, qui n'a pas voulu entrer dans les détails, a également évoqué "des actes particulièrement brutaux". La mère dit l'avoir retrouvée ensuite "inanimée".

Les parents ont ensuite cherché à dissimuler son corps et ont expliqué aux quatre autres enfants de la famille, placés depuis vendredi matin et qui n'ont pas été témoins de la scène, que leur soeur "était partie à la mer". Le couple a aussi été mis en examen pour "dénonciation imaginaire".

Les parents ont reconnu les faits au cours de la garde à vue, confrontés aux investigations des enquêteurs qui contredisaient leurs dires. Le père avait notamment avancé la thèse d'une "mort naturelle" sous le coup de la "panique".

Ils ont également reconnu les maltraitances récurrentes, qu'ils ont parfois expliqué par le fait que "Marine avait souvent faim".

Le corps de la fillette a été placé dans un congélateur de la cave du domicile, puis dans un conteneur "dans lequel le père a coulé plusieurs kilos de béton", situé dans un entrepôt de la banlieue du Mans où il travaillait.

L'autopsie pratiquée vendredi ne permet pas pour l'instant de dire de quoi exactement est morte Marina, car les médecins légistes ont reporté leurs conclusions dans l'attente d'autres expertises.

La procureure adjointe a souligné samedi que le parquet du Mans n'avait été mis au courant que d'"un seul signalement de maltraitance" en juin 2008. "A ce moment-là, cela c'est avéré négatif", c'est-à-dire qu'il n'y a eu aucune suite.

Plusieurs témoignages recueillis sur place, dont celui du directeur d'école et du maire d'une commune où la famille résidait avant de s'installer à Ecommoy, ont fait état d'une petite fille venant à l'école avec des hématomes et prenant le goûter de ses camarades sous le coup de la faim.

Mercredi soir, le père, accompagné de son fils de 10 ans, avait donné l'alerte expliquant que sa fille s'était volatilisée le temps d'aller chercher des repas. Un vaste dispositif de recherches, avec près de 150 gendarmes, avait alors été mis en place.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Dim 13 Sep - 3:21

La petite Marina battue par ses deux parents... car elle "mangeait trop"

il y a 5 heures 38 min

La petite Marina a été battue, pendant des mois, voire pendant des années par ses parents. Un accès de colère lui aurait été fatal, début août. Battue à mort, l'enfant a été conservé par ses parents pendant plusieurs semaines, vraisemblablement dans un congélateur. Avant que son père ne se débarrasse du corps. Et quelques semaines après, inventer une disparition sur le parking d'un fast food.

Et pour des motifs, comment dire... De toute facon, il n'y a aucune raison valable pour battre un enfant.

(Source : France 2)
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Dim 13 Sep - 10:51

dimanche 13 septembre 2009


Les parents de Marina sont en prison


En début de semaine, la famille avait emménagé à Lavardin, près du Mans. : AFP

Le père et la mère de la petite Sarthoise de 8 ans ont été mis en examen, hier, pour meurtre.Le corps de la fillette, qui aurait été tuée début août, a été retrouvé coulé dans du béton.

Éric Sabatier, déménageur de 37 ans, et Virginie Darras, 31 ans, ont comparu devant la justice hier, en début d'après-midi, à la cité judiciaire du Mans. Mis en examen pour « meurtre, séquestration, violences habituelles et dénonciation de faits imaginaires », ils ont été écroués dans la soirée.

Désormais, on en sait un peu plus sur le calvaire que les parents ont fait vivre à Marina, l'enfant de 8 ans dont le corps a été découvert vendredi matin dans un entrepôt situé sur un site des MMA au Mans. D'après Chantal Moulin-Bernard, procureure-adjointe du Mans, les parents ont reconnu, lors de leur garde à vue, avoir tous les deux porté des coups « particulièrement brutaux » à la fillette lors d'une scène de violence qui remonterait au début du mois d'août. Ils n'ont pas précisé la date des faits.

Retrouvée « inanimée »

Ils auraient ensuite transporté leur enfant dans la cave de leur maison d'Écommoy, où la mère l'a retrouvée « inanimée », le lendemain matin.Encore vivante ? Déjà morte ? Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée vendredi, à Angers, n'ont pas encore permis de déterminer les causes précises du décès.

Seule certitude : le corps de l'enfant a ensuite été placé dans le congélateur familial installé au sous-sol. Puis le couple a réfléchi à la manière de s'en débarrasser. Il y a quelques jours, pressés par la nouvelle école où la petite devait être scolarisée, les parents de Marina ont décidé de transférer son corps dans une cantine de déménageur.

Ils ont ensuite coulé plusieurs kilos de béton sur elle et sont allés déposer le macabre fardeau dans un dépôt des Déménageurs Bretons pour lesquels travaillait Éric Sabatier. Ensuite, ils ont inventé de toutes pièces le scénario de la disparition de Marina, devant le Mac Donald's de Saint-Saturnin, en périphérie nord du Mans. Un scénario qui avait mobilisé près de 150 gendarmes, mercredi soir, lors d'une vaste opération de recherche de la fillette.

Des violences répétées

D'après la procureure-adjointe, Marina aurait été victime, depuis de longs mois, de violences répétées de la part de ses parents. Ils l'auraient frappée, notamment, parce qu'elle « réclamait souvent à manger ». Mais ils n'ont pas pu expliquer aux enquêteurs ce qui les conduisait à martyriser leur fille. Le couple, qui attend un bébé, comptait déjà cinq enfants, dont l'aîné était né d'une précédente union. Marina était leur premier enfant commun. Dans la famille, c'est la seule qui aurait été victime de brutalités parentales.

À leurs autres enfants qui s'étonnaient de la disparition de leur grande soeur, ils ont seulement dit que « Marina était partie au bord de la mer ». Éric Sabatier et Virginie Darras risquent la prison à perpétuité.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Dim 13 Sep - 11:08

Bonjour Jo
et bon dimanche,

Dans l'histoire, ils sont tous les deux fous et complices !

congelée ... coulée dans le béton !

Et s'ils n'avaient pas craqué, (c'est tout ce qui leur reste d'humain), comment aurait-on retrouvé le corps ???

Je pense à Thyphaine aussi puisque le secret de justice n'est pas levé ....
Revenir en haut Aller en bas
lavaloch
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 11:35

mouais la prison à perpett parlons en.....
Le couple qui vient d'être condamné à 20 ans et 10 ans pour l'empoisoonement de leurs 2 enfants.

Autrement dit avec les remise de peine, dan s5 ans et 10 ans ils son libres.....

Actuellement d'un point de vue penale, la vie de nos enfants ne valent pas chere

Nath
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 11:56

Coucou Nath

Pour ces monstres : je ne pense pas qu'il y a de remises de peine .

Marina avait 4 frères et soeurs
Revenir en haut Aller en bas
lavaloch
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 12:02

Cassandre79 a écrit:
Coucou Nath

Pour ces monstres : je ne pense pas qu'il y a de remises de peine .

Marina avait 4 frères et soeurs

BONJOUR CASSANDRE

je pense que A partir du moment ou il n'y a pas de peine de surete, malheureusement il y a possibilite de remise de peine Sad
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 13:22

Cassandre79 a écrit:
Coucou Nath

Pour ces monstres : je ne pense pas qu'il y a de remises de peine .

Marina avait 4 frères et soeurs

Bonjour à tous,
Bonjour Cassandre, Nath, Claude, ...

Oui ce sont des véritables monstres.

On met au monde un enfant pour le choyer et le protéger pas pour l'affamer, le martraîter et l'assassiner.

Marina était le 1er enfant du couple (famille recomposée) et la mère est enceinte du 6e enfant!

J'espère qu'à la seconde même où elle aura accouché, le BB sera immédiatement placé dans un foyer chaleureux.

J'espère aussi que les enfants trouveront une famille d'accueil et seront suivis psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 13:24

Europe 1

Marina aurait-elle pu être sauvée ?

Créé le 14/09/09 - Dernière mise à jour à 12h14 Morte sous les coups de ses parents, Marina, huit ans, avait été signalée plusieurs fois aux services sociaux.

Marina, dont le corps a été retrouvé vendredi, coulé dans du béton par son père, a vécu un véritable calvaire durant ses huit années d'existence. Elle a vraisemblablement été battue avec les poings, avant d'être mise au congélateur. Les enquêteurs n'excluent pas qu'elle ait été encore vivante à ce moment-là. Les résultats de l'autopsie permettront d'en savoir plus.

Mais la mort de l'enfant suscite des questions.
Marina avait pourtant été signalée à plusieurs reprises par des directeurs d'école et des élus en raison des nombreuses marques de maltraitance sur son corps et de son comportement : affamée, elle se jetait sur le goûter de ses camarades. La famille a déménagé cinq fois en deux ans dans la Sarthe. Mais la cellule du Conseil général chargée des enfants en danger, qui a enquêté pendant deux mois, tout comme la procureure du Mans, n'ont pas donné suite, les marques ayant été attribuées à des incidents domestiques.

La procureure du Mans, Joëlle Rieutort, se refuse à parler de "dysfonctionnement" :

"Marina n'exprimait pas" de maltraitance, plaide de son côté Dominique Le Clerc, directeur général adjoint chargé de la Solidarité au Conseil général de la Sarthe, qui rejette également tout mauvais fonctionnement de ses services :

La présidente de la Voix de l'enfant, Martine Brousse, rejette cet argumentaire et s'indigne d'entendre la procureur ou le travailleur social plaider concernant Marina : "Elle ne nous a rien dit" :

Depuis 20 ans, "qu'est-ce qu'on a fait pour libérer la voix de l'enfant ?", dénonce Martine Brousse, qui déplore que la France fasse la politique de l'autruche en matière de maltraitance d'enfant. Alors que certains pays tentent de chiffrer le fléau, la France ne mène aucune étude. "Je pense qu'on ne veut pas connaître la réalité et la vérité", dit Martine Brousse.
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 13:27

Coucou Jo
Oui, je pense aussi aux autres enfants. Comment commencer à les aider à gérer une horreur pareille?
Revenir en haut Aller en bas
saddie
Commissaire Adjoint
Commissaire Adjoint
avatar

Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 13:34

pauvre petit fille, comment des parents peuvent-ils prendre en grippe jusqu'à la frapper leur petite fille ? Je veux bien croire qu'il est difficile d'élever un enfant handicappé, mais faire vivre un calvaire de 8 ans à son enfant jusqu'à ce que mort s'ensuive est révoltant. Pauvre fratrie qui s'inquiétait, elle, de l'absence de leur petite soeur ! Comment les aider à se construire avec ce lourd passif ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Marina   Lun 14 Sep - 13:37

Je pense, que les services sociaux auraient pu tenir compte que l'enfant était d'un milieu très défavorisé et "légèrement" trisomique ...

Maintenant, aux services sociaux de s'occuper de la fratrie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Italian navy - Marina militare italiana
» Marina
» Portuguese Navy - Marine portugaise
» Chausey est un quartier de Granville
» Damar : Les vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ENFANTS RETROUVES :: Disparitions résolues (décès)-
Sauter vers: