Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Extrait du "FBI Law Enforcement Bulletin"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Extrait du "FBI Law Enforcement Bulletin"   Sam 29 Aoû - 15:27

john a écrit:
Extrait du "FBI Law Enforcement Bulletin" (traduction libre)

http://findarticles.com/p/articles/mi_m2194/is_4_70/ai_75959748/pg_5?tag=content;col1

"Les enfants d'âge préscolaire (3 à 5 ans).

Comparés aux cas impliquant des victimes en très bas âge, les crimes à caractère émotionnel (emotional, en anglais - passionnel?) sont moins fréquents avec les enfants d'âge préscolaire.
Les crimes sexuels, cependant, se produisent plus fréquemment.
Les bambins, dont la mobilité accrue et le désir d'indépendance les rendent plus difficiles à contrôler, peuvent causer chez les personnes qui en ont la garde un stress accru et de la frustration. Les bambins, d'autre part, sont souvent plus développés physiquement et psychologiquement.

Cela réduit en général leur dépendance et la pression sur les parents et les personnes qui en ont la garde, réduisant le nombre de crimes parentaux à caractère émotionnel.
Parallèlement à leur développement physique et affectif, toutefois, les enfants d'âge préscolaire présentent une plus grande autonomie et rencontrent de plus longues lacunes de surveillance de la part d'un adulte.
Par exemple, les parents permettent souvent de jouer à l'âge préscolaire dans la cour de l'immeuble avec un minimum de surveillance, permettant ainsi à des étrangers et à des connaissances un plus large accès à ces enfants.
Augmentation de la facilité d'accès, une plus grande maturité physique et une vulnérabilité induite peut amener à l'augmentation des crimes sexuels et pour des motifs financiers impliquant des victimes d'âge préscolaire par rapport aux enfants en très bas âge.
Sans surprise, les étrangers et les connaissances sont souvent les auteurs de crimes sexuels ou motivés par l'argent sur les enfants d'âge préscolaire.

Pour les enfants d'âge préscolaire, les crimes à caractère émotionnel sont majoritairement familiaux avec les parents biologiques (surtout des pères) et des parents, petits amis/petites amies, communément responsables de ces crimes.
Les délinquants sont le plus souvent des hommes et leurs victimes principalement féminines, ce qui diffère de la proportion légèrement plus élevée de victimes de sexe masculin chez les nourrissons et les tout-jeunes enfants.

Dans les cas où des délinquants tuent la victime, environ la moitié dispose du corps dans les 100 mètres du lieu de l'enlèvement (presque toujours, la victime et le délinquant partagent la même résidence). Toutefois, certains délinquants qui tuent leur victime transportent le corps à de plus grandes distances, en tentant de s'éloigner dans le temps et l'espace du lieu de l'enlèvement.

Les enlèvements à caractère sexuel, bien que plus fréquents qu'avec les tout-jeunes, se produisent moins souvent avec les enfants d'âge préscolaire que les crimes à caractère émotionnel.
Lorsqu'ils se produisent, néanmoins, les filles sont généralement les victimes.
La race de la victime et du criminel coïncident étroitement avec la démographie de l'endroit où l'enlèvement a lieu.
Habituellement, les délinquants sont de sexe masculin et sont une connaissance de la victime (comme les voisins).
Cela représente une départ sérieux de la famille des criminels à caractère émotionnel dans les cas d'enfants d'âge préscolaire.
Encore une fois, l'accessibilité de la victime semble être un facteur critique amenant la relation victime-criminel.

Les enfants d'âge préscolaire qui sont victimes de criminels à caractère sexuel sont souvent enlevés dans la cour de l'immeuble ou ses environs par les criminels qui les connaissent et qui ont facilement accès à ces endroits. Ces criminels ont souvent des antécédents de déviance sexuelle. Certains de ces criminels désirent ces enfants comme partenaires sexuels (criminels à caractère préférentiel), tandis que d'autres sont tout simplement indifférents sexuellement (criminels d'opportunité). Presque tous les enlèvements à caractère sexuel d'enfants d'âge préscolaire se produisent au l'intérieur ou à 1 mile de la maison de la victime.

Les crimes à but financier (par exemple, la rançon, l'extorsion, le vol qualifié, liés à la drogue) impliquant des enfants d'âge préscolaire sont rares.
Les crimes caractéristiques impliquant de jeunes enfants kidnappés en vue d'obtenir une rançon sont particulièrement rares (moins de 1 pour cent).
Dans le cas d'enfants d'âge préscolaire, les enlèvements à but financier se produisent généralement dans le contexte des crimes contre des personnes plus âgées, où l'enfant en âge préscolaire est enlevé en raison d'une dette parentale liée à la drogue ou dans le cadre d'un carjacking ou d'un vol.
Une étude approfondie des amis, des associés et des employés des parents de l'enfant fournit souvent des indications précieuses sur l'origine de ces crimes."
Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait du "FBI Law Enforcement Bulletin"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "bulletin" de cadet sur le Mercator
» [12.03.2014] Sébastien Agius chante "Ce qui nous tient", extrait de son nouvel EP
» "le sang des vikings"
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» Base de données "Patrimoine de l'Eure".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ACTUALITES / GENERAL :: ETUDES & STATISTIQUES / LEGISLATION-
Sauter vers: