Enfants Kidnappés


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires

Partagez | 
 

 mystérieuse disparition à Maubeuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Anne4
Commissaire Divisionnaire
Commissaire Divisionnaire
avatar

Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Ven 11 Déc - 15:34

merci a tous pour les informations.

Quelle histoire odieuse et tragique. On ne va pas laisser les autres filles avec cette 'mere'?
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Ven 11 Déc - 15:42

Bonjour Anne,

Les parents ont été reçus séparément par le Juge des affaires familiales hier.

Caroline, la soeur de Typhaine devrait retrouver son père.
Mais la petite Appoline, 1 an, (demi soeur de Typhaine) ses parents étant en prison, je ne sais pas qui va la prendre en charge...

Revenir en haut Aller en bas
dany
Inspecteur Principal de Police
Inspecteur Principal de Police
avatar

Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Ven 11 Déc - 19:50

Re coucou...

Autre détail qui noircit un peu plus l'état d'esprit pervers de ce couple de jeunes criminels qui reste troublant et qui peut également laisser frémir notre interrogation ...à savoir , qui des deux en a eu l'idée ?

- On pourrait alors aussi se demander pourquoi le corps de Typhaine a atterri à Marcinelle , je ne pense pas non plus que cette virée a été faite par un malheureux hasard .
Et c'est vrai , en y réfléchissant d'un peu plus près, ce n'est pas très orthodoxe d'avoir complètement dénudé cette enfant avant de l'avoir enterrer dans cet endroit si tristement connu ... Nicolas Willot avait tout bonnement une idée bien nette à cet instant précis dans cette mise en scène, qu'on ne me dise pas le contraire !
- la perception de cet endroit (assez équivoque)...bien plus tard dans le temps , au cas où quelqu 'un y aurait trouver les restes de ce petit corps, sans vêtement, au cours d'une promenade ...et oui, on pourrait penser à tout autre chose nous ramenant à d'autres affaires antérieures...

Ce que j'indique rejoint ce post relevé sur un forum :

" Prendre une carte . Piquer un compas sur Aulnoye-Aymeries . Tracer un
cercle passant par Marcinelle . Relever tous les bois et forêts inscrits dans ce cercle .
Se demander pourquoi aller à Marcinelle alors qu'il y a tant d'endroits dans tous ces bois et forêts à proximité .
Et vous, vous nous dites que la pauvre petite Typhaine était nue !!!

Si c'est l'inconscient du beau-père qui l'a mené chez Dutroux, que le procureur se pose les bonnes questions !"


Je viens aussi de réecouter ce long entretien du couple parler d'enlèment ...au cours d'une conférence de presse soi disant pour rassurer le public sur ce couple pense et ressent !

http://www.dailymotion.com/video/x9o9se_disparition-de-typhaine-temoignage_news

Quels sacrés comédiens , cependant dans cette entretien, lui n'a pas un l'air très franc du collier, ne semble guère à l'aise, tandis qu' elle , elle l'écrase par un sacré sang froid magistralement contrôlé à vous en couper le souffle !


Dernière édition par dany le Ven 11 Déc - 20:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Ven 11 Déc - 20:06

Oui, Dany,

J'ai pensé un peu cela :

Faire croire à un enlèvement par un pédophile, dans cette région, déjà tristement marquée et nue ...
Je n'osais pas trop le formuler, mais tu as peut-être raison.

Dans ce cas, le crime est réellement maquillé froidement.

"quels sacrés comédiens , mais lui ne semble pas bien franc du collier ,
alors qu'elle l'écrase par un sacré sang froid à vous en couper le
souffle !
"
Revenir en haut Aller en bas
dany
Inspecteur Principal de Police
Inspecteur Principal de Police
avatar

Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Ven 11 Déc - 20:17

Bonsoir Cassandre,

Tu vois, je pense aussi à ce pauvre petit Antoine, et je suis sûre que si la police avait vraiment voulu cuisiner un peu plus ceux qui l'entouraient , je crois qu une vérité ou tout au moins une piste en serait peut être sortie ... bizarre qu'ils ne sont pas allés à approfondir plus intensément ce cas !

De toute manière , en suivant l'histoire de Typhaine, je crois bien que le cas d'Antoine risque bien un encouragement à s'y replonger à nouveau avec un peu de volonté ...c 'est dommage que la police insiste si peu sur les interrogatoires de longues haleines, c est souvent payant pourtant !

Peut être que la mère d'Antoine qui a une famille reliée à un nom connu à fait le nécessaire afin de tempérer le bruit fait autour de cette disparition , nul n entend plus rien sur la recherche de ce petit!
Revenir en haut Aller en bas
john
Commissaire Divisionnaire
Commissaire Divisionnaire
avatar

Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Sam 12 Déc - 12:35

Bonjour Dany,

A propos de la maman du petit Antoine, c'est peut-être l'occasion de rappeler qu'elle a été placée à nouveau en garde à vue, au début de cette année et que cette enquête n'est pas archivée.

http://lci.tf1.fr/france/justice/2009-01/la-mere-d-antoine-placee-en-garde-a-vue-4867205.html
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Dim 13 Déc - 12:26

Revenir en haut Aller en bas
Anne4
Commissaire Divisionnaire
Commissaire Divisionnaire
avatar

Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Dim 13 Déc - 21:09

Bonsoir a tous,

je viens de remarquer un article sur Typhaine dans le journal Independent d'hier - la pemiere fois que je m'apercois d'un article a ce sujet dans in journal britannique..


Brutality, lies, and the tragedy of 'la petite Typhaine'

For six months, the parents of Typhaine Taton maintained that she had been abducted. Then an even more horrific story emerged

By John Lichfield in Paris


Saturday, 12 December 2009


France has been stunned by the fate of la petite Typhaine, a little girl lost in a disturbing saga of parental brutality, brazen lies and the failings of the social safeguards which are meant to protect children.


The case, which bears striking similarities to the death of Baby P and the false abduction of Shannon Matthews, revolves around Typhaine, a five-year- old with a cheeky round face. She was reported to have been abducted from under her mother's nose on 14 June. According to her mother, Anne-Sophie Faucheur, 24, the little girl "vanished in the space of a second" as she ran a few yards ahead of her on the streets of Maubeuge, a depressed industrial town in northern France.


When the investigation made no progress, Ms Faucheur gave a tearful press conference in which she accused the police of feet-dragging and incompetence. "One thing is sure," she said, sobbing in front of the TV cameras. "We will get her back. We miss her so much. She is in our hearts always."
Sitting beside her, nodding in sympathy, was her partner, Nicolas Willot, Typhaine's stepfather, who is also 24.


This week, almost six months later, Willot, a hospital porter and voluntary fireman, led French and Belgian police to Typhaine's shallow grave in woodland in south central Belgium, 50 miles from their home. A few days earlier he told French investigators that Typhaine had died after she was hurled naked into a cold shower by her mother. This was, he said, a punishment for wetting the bed – a punishment that "went wrong".

Ms Faucheur at first insisted that there had been an "accident in the shower". She later confessed that her partner's version was correct.


The case is one of a series in recent years involving child abuse or extreme neglect amongst poor white French families, especially in the depressed ex-industrial towns of northern France. The case has also revived disturbing memories for the people of Belgium. The body of little Typhaine was found close to the village of Marcinelle, once the home of the convicted child murderer, Marc Dutroux.

Mr Willot told police the girl had frequently been "tortured" by her mother and that she had become the "whipping child of the family" (which included an older sister and a baby half-sister).

If so, Typhaine's martyrdom had not lasted long. One of the most disturbing facts of the case is that Ms Faucheur had herself kidnapped her daughter from outside a kindergarten in Lille only five months before. Until then, the little girl had been living with her paternal grandmother and her natural father, François Taton.


No attempt was made by the French legal system or social services or Mr Taton himself to reclaim the child. When Ms Faucheur and Mr Taton separated four years earlier, they had agreed informally to take one daughter each. Typhaine had gone with her father and her mother is said to have hardly known her before turning up at the school gates in Lille.

Ms Faucheur abducted the child by telling teachers that Typhaine's father was ill and could not come to collect her. Awkward questions are now being asked about why nothing was done to challenge Ms Faucheur's action, or at least investigate Typhaine's well-being in her new home. Raphael Théry, a lawyer representing Typhaine's father, said that his client had decided to accept the situation because "he placed his confidence in the mother. If a mother comes to claim her child, you imagine it is to give her affection and love".


It is now believed that Typhaine had been dead for four days before her disappearance was reported to police. Her body was kept for at least two days in the cellar of the family house at Aulnoye-Aymeries, near Maubeuge.

While Typhaine's body still lay in the cellar, her mother invited friends and family to a restaurant to celebrate the christening of her baby daughter. When they asked why Typhaine was not there, Ms Faucheur said that the little girl had been left at home to watch videos in case her natural father "took advantage of the party" to steal her back.

Willot explained to police that he had loaded the dead child into his van when he set out on one of his frequent trips across the border to Belgium to buy cheaper petrol. His choice of a burial place near the village once inhabited by Marc Dutroux, convicted in 2004 for multiple child murders, is believed to be a macabre coincidence.


The websites of French newspapers have been flooded with messages expressing shock at the "cold-blooded cheek" of the child's mother, who "made us all believe in her suffering". But many messages also query the legal and social welfare systems' failure to see the danger signs. The same questions are being asked by investigators and local politicians.

"It is easy to be wise after the event but there was a disturbing pattern," said one politician, who asked not be named. "Apart from the unchallenged abduction by her mother, there was the fact that Typhaine did not go to school and was rarely seen outside the house."

Even now, investigators are not convinced they have uncovered the full facts of the case. They fear that both mother and stepfather may have systematically mistreated Typhaine. For the time being, the couple have been accused of "mistreatment causing accidental death". A postmortem examination on the child's body will attempt to decide whether her injuries point to something more deliberate.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mar 15 Déc - 15:18

bonjour le forum,


Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mar 15 Déc - 15:21

Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mer 16 Déc - 20:28

Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mer 16 Déc - 20:48

Merci, Cass.

Pauvre petite Caroline... Sad
J'espère que ses souhaits ont été pris en compte.

Les soeurs de Typhaine restent en famille d'accueil
mercredi 16.12.2009, 17:03 - La Voix du Nord

François Taton, le père de Typhaine, avait demandé la garde de la soeur aînée de la petite fille disparue. PHOTO LA VOIX
| JUSTICE |

Caroline, la soeur aînée de Typhaine, et Apolline, sa demi-soeur, resteront dans la famille d'accueil où elles se trouvent dans la région d'Aulnoye-Aymeries. Ainsi en a décidé mardi la juge des enfants du tribunal de grande instance d'Avesnes-sur-Helpe.

François Taton, le papa de Caroline, 6 ans, en avait demandé la garde. La juge a tenu compte du fait que la fillette était depuis plus de trois ans élevée par sa mère Anne-Sophie Faucheur et le concubin de celle-ci Nicolas Willot qu'elle appelle Papa. Caroline reste donc pour l'instant avec sa soeur dans une famille d'accueil. François Taton pourra voir sa fille une fois par mois dans un lieu neutre et en présence d'un tiers. Ce jugement sera rééxaminé le 1er juin 2010.


Toutefois, François Taton, par l'intermédiaire de son avocat, peut faire appel de cette décision. « Ce qui compte c'est l'intérêt de l'enfant » déclarait mercredi Bernard Beffy, le procureur d'Avesnes-sur-Helpe.

Rappelons que les fillettes ont été placées peu après que leur mère Anne-Sophie Faucheur et son compagnon Nicolas Willot, papa d'Apolline, ont avoué la mort de la petite Typhaine à leur domicile d'Aulnoye-Aymeries autour du 10 juin. Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot, actuellement écroués, n'ont pas la possibilité de voir les deux fillettes.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Sam 19 Déc - 11:37

La marche blanche avait lieu hier,



Photo prise sur Facebook.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Sam 19 Déc - 13:35

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/12/19/article_deux-marches-en-memoire-de-typhaine-pend.shtml








Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot ont été tous
les deux longuement entendus jeudi après-midi par la juge
d'instruction, au palais de justice de Valenciennes. ...



« C'est une
audition normale, dans le cours de l'instruction, souligne Emmanuel
Riglaire, l'avocat des deux jeunes gens. La juge souhaite connaître les
versions de mes clients avant de recevoir les résultats de l'autopsie
du corps de Typhaine. » Il est vrai que les déclarations des deux
jeunes gens ont été évolutives depuis qu'ils ont été placés en garde à
vue, puis mis en examen. La juge désire sans doute faire le point sur
leur version respective, avant de les confronter au rapport du médecin
légiste belge, qu'elle devrait recevoir ces jours-ci.OAS_AD('Position1');

Deux hypothèses certainement évoquées

Si les conclusions de
celui-ci sont compatibles avec ce qu'Anne-Sophie Faucheur et Nicolas
Willot ont déclaré jeudi, un grand pas aura été fait dans cette
enquête. Dans le cas contraire, on peut penser qu'ils seront à nouveau
entendus assez rapidement.
Le but est évidemment de connaître enfin les circonstances
exactes de la mort de la fillette, de même que ce qui fut sa vie dans
les derniers mois qu'elle a passés à Aulnoye-Aymeries. A-t-elle été
victime d'une correction qui a mal tourné ? A-t-elle subi des violences
plus habituelles qui auraient amené à sa fin tragique ? Voilà les deux
hypothèses qui ont sans doute été évoquées dans le bureau de la juge.
« On saura bientôt si les déclarations sont compatibles avec les
constatations du légiste », dit Me Riglaire.
De son côté, François Taton, le père de la petite fille,
devrait être à Mons-en-Baroeul, cet après-midi, où est organisée une
marche blanche, après celle d'Aulnoye hier soir (voir ci-dessus). La
famille paternelle avait décidé de ne pas s'associer aux manifestations
d'hommage tant que le corps n'avait pas été retrouvé. Depuis la semaine
dernière, beaucoup d'anonymes ont témoigné de leur soutien. •


ZOOM: À jamais dans les coeurs aulnésiens ZOOM: À jamais dans les coeurs aulnésiens
À
18 h 40, au square Leclerc d'Aulnoye-Aymeries, il y avait déjà du monde
qui patientait pour la marche blanche prévue vingt minutes plus tard en
hommage à Typhaine. Celle qui restera dans la mémoire d'une ville et de
ses habitants, mobilisés durant les six mois où ils croyaient l'enfant
disparue.Jeunes ou âgés, malgré les - 5 °C ambiants, cinq cents
d'entre eux se sont recueillis devant le domicile du drame, déposant
fleurs et bougies, avant que le cortège silencieux ne rejoigne la
plaque commémorative du « Jardin de Typhaine », près de l'hôtel de
ville. • P. R.

Revenir en haut Aller en bas
JO
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mar 22 Déc - 19:37

Typhaine: perquisition chez la mère et son compagnon

(22/12/2009)

Les enquêteurs cherchent des outils qui auraient permis d'enterrer le corps de la petite fille
LILLE Une perquisition a eu lieu mardi chez la mère de la petite Typhaine, décédée en juin après des maltraitances présumées, pour savoir comment a été enterré le corps de la fillette retrouvé le 9 décembre en Belgique, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Pour enterrer le corps, "il a fallu des outils, c'est ça qu'on cherche", a indiqué cette source.

Selon elle, la perquisition au domicile d'Aulnoye-Aymeries, en présence de la mère de Typhaine et de son compagnon, est une opération "de routine". "Il ne s'agit pas d'une reconstitution, il s'agit des suites de l'enquête", selon cette source, qui indique qu'"il n'y avait rien d'autre de précis à retrouver".

Après avoir reconnu que Typhaine, 5 ans, n'avait pas été enlevée mais était morte chez eux le soir du 10 juin à leur domicile d'Aulnoye-Aymeries, la mère de la fillette et son concubin, qui n'était pas le père de l'enfant, ont été mis en examen pour coups mortels. Ils ont avoué que la fillette avait succombé "sous une douche froide", une "punition" qui aurait mal tourné, selon eux.

Le corps de l'enfant a été retrouvé le 9 décembre dans une forêt de la banlieue de Charleroi à un endroit désigné par son beau-père, qui a avoué avoir lui-même enterré l'enfant. La mère et son concubin avaient d'abord prétendu que Typhaine avait été enlevée le 18 juin à Maubeuge.

© La Dernière Heure 2009
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mar 22 Déc - 20:27

Merci, Cass.

Tellement triste, mais un bel hommage.

Cassandre79 a écrit:
La marche blanche avait lieu hier,



Photo prise sur Facebook.
Revenir en haut Aller en bas
dany
Inspecteur Principal de Police
Inspecteur Principal de Police
avatar

Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mer 23 Déc - 13:12

Avesnes et son arrondissement » L'enquête ramène le couple Faucheur- Willot dans un Aulnoye loin d'être apaisé ...

Hier en fin de matinée, un policier referme la maison du couple Faucheur-Willot au terme de la perquisition.

| AFFAIRE TYPHAINE |

Hier matin, jour de marché à Aulnoye-Aymeries, les badauds tirant leur chariot dans la neige ... fondue s'arrêtent devant la porte de la maison où la petite Typhaine aurait perdu la vie en juin. Le monceau de fleurs, de bougies et de jouets déposé sur le trottoir a été légèrement déplacé, le volet soulevé, les scellés pendent sur le chambranle. Regards interrogatifs, jusqu'à ce qu'une voisine soulève le pot-aux-roses : « ils sont là ».

Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot, la mère de la petite fille et son concubin, ont en effet été amenés sur place vers 8 h 30 par la police judiciaire de Lille, pour une perquisition un peu particulière, visant notamment à saisir des outils de jardinage qui ont pu servir à enterrer sommairement Typhaine près de Charleroi (B), là où les polices belge et française l'ont retrouvée le 9 décembre. Parmi les riverains et les passants, la surprise de voir ressurgir les visages du couple laisse rapidement la place à la rancoeur.
Difficile de parler de présomption d'innocence à ces Aulnésiens qui affirment avoir eu des doutes immédiatement après l'annonce de la disparition, et n'avalent pas les déclarations médiatiques d'Anne-Sophie, laquelle avait qualifié de « mauvaises personnes » les témoins soutenant, à l'époque des recherches, qu'ils ne voyaient jamais la fillette sortir du domicile familial.
Le retour du couple, pour la première fois depuis la mise en examen, fait donc causer. « Elle a eu un temps d'arrêt devant les fleurs, c'est vrai que c'est impressionnant. Mais sinon, elle a toujours la tête haute ! », lance une dame au sujet d'Anne-Sophie. Depuis les aveux de la mère et de son concubin, les gens se perdent ici en conjectures sur le comportement qui leur est reproché, et qui choque leurs conceptions. Une femme ne peut évoquer la petite fille, « qui a été enterrée nue, vous vous rendez compte ? », sans que ses yeux rougissent.
La discrétion compréhensible des enquêteurs, qui pouvaient craindre un « comité d'accueil » hostile de la part de quelques habitants à l'arrivée des mis en cause sur place, a elle-même du mal à passer.
Alors, lorsque Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot finissent par regagner silencieusement des voitures séparées, des insultes partent à destination du couple, que l'escorte d'enquêteurs essaie en vain de faire taire.
« On culpabilise souvent de n'avoir rien fait », conclut une voisine à quelques pas des fleurs et des bougies, en demandant aux journalistes, bien impuissants à leur répondre, les résultats de l'autopsie. « Il faut qu'on sache. On vit avec ça jour après jour... » •

mercredi 23.12.2009, 05:02 - La Voix du Nord

Le temps d'une perquisition, la mère de Typhaine et son concubin ramenés là où la fillette aurait succombé, à Aulnoye-Aymeries

Les quelques habitants d'Aulnoye-Aymeries qui ont assisté à leur arrivée discrète ne s'attendaient pas à les revoir de sitôt. Vers 8 h 30 hier, Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot sont entrés sous bonne garde à l'intérieur de la maison qu'ils occupaient jusqu'à leur placement en détention, au début du mois. ...

Le couple, mis en examen dans le cadre de l'enquête sur la mort de Typhaine, la fille d'Anne-Sophie âgée de cinq ans, dont le corps a été découvert enterré dans un bois belge le 9 décembre, retrouvait pour la première fois depuis le 2 décembre les lieux où la fillette aurait perdu la vie.
OAS_AD('Position1');


Insultes

La police judiciaire de Lille est ressortie vers 11 heures, une enquêtrice portant une bêche et une binette saisies, selon nos informations, dans le terrain à l'arrière de la maison. Ces instruments de jardinage ont pu servir à Nicolas Willot pour enterrer sommairement le corps de la petite fille à Marcinelle, en juin. Contacté, Vincent Lesclous, procureur de la République de Valenciennes, n'a pas précisé les raisons de la présence du couple dans la maison et les examens qui ont pu s'y dérouler. Menottés, le jeune homme et la jeune femme sont ressortis séparément, Anne-Sophie Faucheur, vêtue d'un gilet vert, droite et le regard fixe, suivie quelques minutes après par Nicolas Willot, tête baissée dans le col d'un anorak. L'un comme l'autre, avant de monter à bord de voitures banalisées, ont essuyé insultes et invectives de la part d'anciens voisins sortis sur le trottoir.
Tandis que les outils de jardinage, qui traînaient apparemment depuis plusieurs semaines en plein air, doivent être mis sous scellés, rien ne filtre des résultats de l'autopsie de la petite fille, menée à Charleroi par une équipe médicale franco-belge. Alors que le corps de Typhaine devait être rendu hier à son père, tout juste évoque-t-on que des expertises complémentaires sont en cours. Le mutisme règne sur les éléments qui pourraient confirmer les causes de la mort comme les soupçons de « maltraitance » évoqués dès la découverte du corps de la petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
dany
Inspecteur Principal de Police
Inspecteur Principal de Police
avatar

Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mer 23 Déc - 17:17

Hello tout le monde ... une version un peu nouvelle ...mais est ce la bonne ?
Des outils saisis au domicile des parents de Typhaine à Aulnoye-Aymeries

Des outils de jardinage dont une pelle ont été saisis mardi au domicile de la mère de Typhaine, cette fillette de cinq ans signalée disparue le 18 juin à Aulnoye-Aymeries (Nord), et de son compagnon, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
"La police était à la recherche d'élements permettant de corroborer les déclarations de sa mère et de son ami", indique-t-on de même source. Le couple avait été entendu par la juge d'instruction de Valenciennes en milieu de semaine dernière.
Mis en examen début décembre pour "violences volontaires ayant entraîné la mort" et écroués, Anne-Sophie Faucheur et Nicolas Willot avaient avoué que la fillette avait succombé à une punition qui avait dégénéré sans doute dans la nuit du 10 au 11 juin 2009. L'enfant qui ne dormait pas avait été placée sous une douche froide avant d'être violentée. Paniqués, la mère et son compagnon avaient laissé son cadavre dans leur cave durant au moins trois jours.
Le jeune homme avait ensuite reconnu avoir mis le corps de l'enfant dans le coffre de son véhicule avant de l'enterrer dans un bois de Marcinelles en Belgique, une ville où a vécu le pédophile Marc Dutroux.
"La petite fille avait été inhumée dans une tombe de fortune creusée rapidement à même la terre", avait indiqué Vincent Leclous, procureur de Valenciennes.
Des analyses ADN ont été ordonnées pour identifier formellement le cadavre retrouvé en Belgique.
Celles-ci n'ont pas encore été officialisées et versées à la procédure française.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Sam 26 Déc - 19:07

Bonsoir le forum,

J'ai lu sur Facebook que les obsèques de la petite fille , auront lieu lundi, dans la ville où elle a vécu, près de son papa et sa grand-mère ...
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Sam 26 Déc - 20:30

Merci Dany et Cass.

Je n'ai toujours rien lu de plus sur l'autopsie.

RIP petite Typhaine
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre79
Officier de Police Judiciaire
Officier de Police Judiciaire
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Lun 28 Déc - 19:13

Les funérailles de Typhaine ont été célébrées en début d'après-midi à Mons en Baroeul



lundi 28.12.2009, 16:54 - FRANCOIS FLOURENS




Les funérailles de Typhaine ont été célébrées en début d'après-midi à Mons en Baroeul - PHOTO MAX ROSEREAU





L'adieu
à Typhaine, à l'église Saint Pierre de Mons-en-Barœul, près de Lille, a
été célébré le jour de la fête des Saints innocents. Un jour qui marque
le souvenir du massacre des nouveau-nés décrété par Hérode, après la
naissance du Christ.



« Que
dire Typhaine, face à tant de souffrance, tant d'incompréhension. Il
n'y a pas de pire expérience dans une vie humaine pour des parents que
de perdre un enfant. Typhaine, nous pouvons entendre de toi, un appel à
aimer tous les enfants du monde. Pour que ce qui t'est arrivé ne soit
pas vain. Un appel à nous battre pour que chaque enfant puisse avoir
toute sa place
. » Au cours de cette cérémonie très digne, le père Yvan Pagniez, curé de la paroisse, a su trouver les mots justes.OAS_AD('Position1');

Les chants de la chorale Gospel, les marques d'affection de
l'assistance très nombreuse, ont aussi réconforté la famille et les
proches de la petite fille. Les nombreux journalistes et cameramen,
restés à l'écart, rappelaient également la portée médiatique de ce
drame. Typhaine a été retrouvée enterrée dans une forêt belge, après
avoir été portée disparue par sa maman. en juin dernier. Celle-ci et
son nouveau compagnon ont reconnu que la fillette était morte à la
suite de mauvais traitements. « Nous avons tous comme une dette d'amour envers toi qui
nous a quittés si jeune. Au milieu de toute cette souffrance qui est la
notre nous essayons de tracer un chemin d'espérance. Nous voulons
retenir de ton visage, pas seulement celui de la vie interrompue trop
tôt, celui de la peine, de l'injustice. Nous voulons aussi recevoir de
toi le visage de l'espérance »
, a déclaré le prêtre lors de son homélie.
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Lun 28 Déc - 19:23

Merci, Cass. Ouf ce petit cercueil. Sad


... Et Typhaine, elle vécut ce que vivent les roses, l'espace d'un matin.
Revenir en haut Aller en bas
Claude2
Commissaire surveillant
Commissaire surveillant
avatar

Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Lun 28 Déc - 21:52

François Taton : « Je vais pouvoir enterrer dignement Typhaine »
mardi 22.12.2009, 05:04 - PAR ÉRIC DUSSART

François Taton, le père de Typhaine (à gauche), soutenu par son avocat, Me Théry (à droite). PHOTO « LA VOIX »
| RENCONTRE |

François Taton devrait récupérer le corps de sa fille aujourd'hui. « Ça se passe de pompes funèbres à pompes funèbres », dit-il, son regard bleu clair insaisissable, posé loin, très loin. Il revoit Typhaine, sans doute. Comme la dernière fois qu'elle lui a souri, au matin du 22 janvier, à l'heure de l'école. « Je ne l'ai plus jamais revue. » Ses yeux n'ont toujours pas bougé. Ils ont juste rougi.

Il a fait le point hier matin avec Raphaël Théry, son avocat. L'une des seules personnes avec qui il parle vraiment, semble-t-il. François Taton est un taiseux. Un type à fleur de peau qui vous plante parfois un regard intense en pleine face, au beau milieu d'une phrase qu'il laisse là, en suspens, parce qu'il est plus à l'aise pour la terminer avec ses yeux qu'avec ses mots. Et Dieu sait s'il est convaincant, alors. Comme il doit savoir l'être aussi quand au plus fort de sa colère, ce sont ses mains qui parlent.


« J'ai du caractère, je ne me laisse pas faire. » Encore un de ces regards coupants. Mais celui-là finira par faire mal : il essaie de dire que sa fille tenait cela de lui, ce caractère affirmé qu'on lui connaissait, mais son menton tremble et il se détourne.

C'est trop dur. Il ne peut pas parler de Typhaine : « Je préfère garder ça pour moi. » Depuis le 1er décembre, quelque chose semble s'être brisé en lui. Jusque-là, son inconscient espoir de père le faisait tenir encore. « Il y avait quelque chose en moi qui me disait que... »

Hanté par une question

Pourtant, il avait eu des craintes, au fil du temps, en regardant Anne-Sophie Faucheur à la télévision ou dans les journaux. « Elle était toujours si froide... » Mais jamais il n'a imaginé ça. « Je ne pensais pas qu'elle en était capable.

» Le 1er décembre, c'est sur le site de La Voix du Nord qu'il a appris qu'Anne-Sophie Faucheur et son compagnon Nicolas Willot étaient en garde à vue et que sa fille était morte. Il a appelé Raphaël Théry, qui a essayé d'en savoir plus, qui l'a accueilli. « Je lui ai dit : "François, il va falloir être fort"... » Et François s'est tu.

Depuis ce jour, il n'a pas voulu s'exprimer. Trop dur, trop tôt. Il retournait sans cesse cette question qui le hante encore : « Pourquoi elle est venue la chercher, si c'était pour faire ça ? » Il y a un long silence et il continue, comme s'il était ailleurs : « Je croyais que ma fille était bien, là-bas. Il y avait sa soeur. Et lui (Nicolas Willot), puisqu'il avait accepté Caroline, il pouvait accepter Typhaine. » Pour Caroline (six ans), qu'il n'avait pas vue pendant plus de trois ans, il avait brûlé de demander une décision de justice. Pour Typhaine, c'était en route. En se triturant les mains, il fait comprendre qu'il a tant souffert qu'on lui reproche de ne pas s'être battu pour revoir sa fille aînée. « J'avais peur qu'on m'enlève les deux. » Aujourd'hui, il se bat pour récupérer Caroline et se prépare à enterrer Typhaine (1) . « Pour qu'elle soit bien. Faire les choses bien. » Il remercie d'un nouveau regard intense « tous ceux qui ont envoyé des messages de soutien », et avoue que cinq cents personnes à la marche blanche de samedi, « ça fait du bien : cela veut dire que ma fille n'est pas oubliée ».

1. Il souhaite rester discret sur le lieu et la date des obsèques.

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/12/22/article_francois-taton-je-vais-pouvoir-enterrer.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Anne4
Commissaire Divisionnaire
Commissaire Divisionnaire
avatar

Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Lun 28 Déc - 22:26

merci Cassandre

qu'elle reste en paix.
Revenir en haut Aller en bas
dany
Inspecteur Principal de Police
Inspecteur Principal de Police
avatar

Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   Mer 30 Déc - 11:13

au seuil de cette nouvelle année ...tu as trouvé le repos Typhaine, très chère petite puce qui n'a vécu qu'un court passage sur cette terre où tu as souffert d'une vie semée des pires embûches... tu es partie beaucoup trop tôt au regard de la vie et de tous ceux qui t'aimaient ...
Repose en paix maintenant tout là haut, petit ange ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mystérieuse disparition à Maubeuge   

Revenir en haut Aller en bas
 
mystérieuse disparition à Maubeuge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse nuit du château de Gratot.
» Titan ........
» La tour mystèrieuse photographiée par Edouard FORTIN
» les Vulli de Nessa
» Egypte: Siwa, l'oasis mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfants Kidnappés :: Les enfants enlevés :: ENFANTS RETROUVES :: Disparitions résolues (décès)-
Sauter vers: